Zinli, Houngan, Massègohoun… au Masa ce jour avec les Pepit’Arts

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Les 13 bouts de choux du groupe les Pepit’Arts de Mèdédjonou entrent en lice ce lundi au théâtre de verdure de l’Institut français d’Abidjan. Ils feront tonner sur cette scène du Marché des arts et spectacle d’Abidjan, la musique traditionnelle béninoise à travers une création intitulée « Racines ».

D’Abidjan, Josué F. MEHOUENOU

LIRE AUSSI:  Remaniement ministériel: Oswald Homeky pour concrétiser les réformes?

Au menu, du Kpahlouè, des gongs… pour exécuter du Adjogbo, Houngan, Massègohoun. Pendant 40 minutes, sous la coordination de Albert Hounga, talentueux percussionniste, ces enfants qui ont déjà émerveillé sur d’autres africaines offriront au public du Masa un instant de musique qui s’annonce tout feu tout flamme.

Le menu du jour est fait de chants, danse et percussions de Mèdédjonou (département de l’Ouémé). Le tout porté par le Kpahlouè, Assan, Alèglé, Gomin, des instruments traditionnels béninois qui valorisent le patrimoine culturel béninois. Les Pepit’Arts, un groupe d’enfants scolarisés qui associent arts et études ont fait sensation dès la cérémonie d’ouverture du Masa avec leur jeune âge et leurs tenues traditionnelles. Il se chuchote çà et là qu’ils sont l’une des plus grandes attractions de la biennale d’Abidjan.

 

 

LIRE AUSSI:  Littérature/ Essai: La richesse c’est moi, c’est toi et moi de Thomas Boya et Jérôme Carlos