Veille citoyenne et bonne gouvernance: Alcrer et Social Watch dotent les structures du programme PartiCiP 2 en matériel

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Discours de MARTIN ASSOGBA VIHOUTOU

Les deux organisations de mise en œuvre du programme de Participation citoyenne aux politiques publiques au Bénin (PartiCiP), Alcrer et Social Watch, ont procédé vendredi 19 octobre dernier au siège de l’Ong Alcrer à Cotonou, à la remise de matériel informatique aux coordinations départementales et aux Cellules de participation citoyenne (Cpc). Cette initiative soutenue par les Pays-Bas s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 dudit programme.

LIRE AUSSI:  Carina Bertin, directrice de l’agence Publicist:«Si les femmes se distinguent par la qualité de leur travail, elles auront leur place»

« Une mission, des hommes et des moyens ». C’est dans cette logique que s’inscrit la remise de don aux coordinations départementales et aux Cellules de participation citoyenne (Cpc) dans le cadre du programme PartiCiP, piloté par Social Watch Bénin et Alcrer, à travers le soutien des Pays-Bas.D’un montant global de quinze millions de francs Cfa, le don est constitué essentiellement d’ordinateurs Desktop et portatifs, de clés de connexion internet, d’onduleurs et de régulateurs. Il vise à renforcer les structures de base du programme PartiCiP2 en vue de leur permettre de relever convenablement les défis à elles assignés.

« Soucieuses de la performance des Cpc et des coordinations départementales, Alcrer et Social Watch Bénin ont sollicité et obtenu de l’Ambassade des Pays-Bas le soutien financier nécessaire pour renforcer les capacités d’intervention des treize nouvelles Cpc installées dans l’Atacora-Donga à l’instar des quarante-neuf anciennes Cpc de PartiCiP 1 qui ont bénéficié, le 15 juillet 2014, de matériels similaires devant les aider à assumer pleinement leur mission de veille citoyenne en vue de l’enracinement des pratiques de bonne gouvernance au sein des collectivités locales », explique le président du comité de pilotage et de suivi du programme PartiCiP 2, Martin Vihoutou Assogba.
Selon lui, la remise de don est un pas important dans la consolidation et la pérennisation des activités des Cpc dans les communes. « Elle est le témoignage éloquent de la bonne santé des relations de coopération entre le Bénin et les Pays-Bas et surtout l’expression du soutien constant de ce pays à l’endroit de la société civile béninoise dans ses initiatives pour l’enracinement de la bonne gouvernance au Bénin», se réjouit-il.
Le représentant de l’ambassadeur des Pays-Bas près le Bénin, David Quenum, salue l’engagement des deux structures de mise en œuvre du programme. « Votre engagement en faveur de la bonne gouvernance et du développement est sans faille, sans exigence et sans contrepartie », apprécie-t-il.
Ces équipements offerts permettront aux structures bénéficiaires de se mettre au diapason des TIC afin d’être plus efficaces sur le terrain. Ils viennent combler les attentes au niveau des coordinations départementales.
La porte-parole des bénéficiaires, Marie-Claude Agligo Kintossou, témoigne sa gratitude aux donateurs. « Vous ne faites pas économie de vos efforts pour nous soutenir depuis des années. Nous vous remercions parce que vous êtes en train de booster le développement du Bénin », se réjouit-elle.
Le président du comité de pilotage et de suivi du programme PartiCiP 2, Martin Vihoutou Assogba, exhorte les bénéficiaires à une gestion judicieuse du matériel « afin d’en garantir une durée de vie optimale et le mettre au service de l’amélioration de leurs performances dans leurs localités respectives d’intervention ».
Les structures de base du programme PartiCiP 2 en sont conscientes. « Nous ferons un bon usage des matériels qui nous sont offerts et réitérons notre engagement aux Pays-Bas et aux partenaires qui ne cessent de nous soutenir », promet la porte-parole des bénéficiaires.
La phase 2 dudit programme vise l’amélioration de la participation, de la transparence et de la reddition de comptes dans la gestion des politiques publiques au Bénin.

LIRE AUSSI:  Lancement camp de gymnastique aérobic : Quatre gymnastes béninois affûtent leurs armes