Valorisation des produits locaux au Bénin: Des entreprises déclarées conformes aux normes sanitaires

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Vingt-neuf entreprises locales sont désormais autorisées à mettre sur le marché leurs produits alimentaires. Hier mardi 16 mars, elles ont reçu leurs certificats de conformité sanitaire de même que l’autorisation d’exercice de leurs activités, en présence du ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané et de son homologue de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme: 65 agents d’enquêtes et de poursuites s’outillent à Cotonou

Vingt et une unités de transformation de l’ananas en jus, trois unités de transformation de l’ananas en ananas séché et cinq unités de transformation de la volaille en viande de volaille fraîche. Ces 29 entreprises ont reçu hier mardi 16 mars à Cotonou, des mains du ministre d’Etat, chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané et de son homologue de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui, leurs certificats de conformité sanitaire ainsi que l’autorisation de mise sur le marché de leurs produits. Organisée dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (Parasep), cette activité est cofinancée par l’Agence française de Développement à hauteur de 6,9 milliards F Cfa.
Ruben Alba Aguilera, chef de Coopération de la délégation de l’Union européenne, a fait savoir que la croissance passe par l’amélioration de la compétitivité et s’appuie sur l’investissement privé.
Ruf Elsa Hounkponou, représentante des bénéficiaires, a, pour sa part, promis de faire bon usage des certificats reçus. Au nom des récipiendaires, elle s’engage à œuvrer inlassablement pour le renouvellement de ces certificats ainsi que pour le respect au quotidien des normes de qualité.
Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a reconnu que le certificat de conformité sanitaire et l’autorisation de mise sur le marché des produits sont des actes officiels contraignants et extrêmement utiles aussi bien pour les acteurs privés de produits alimentaires industriels que pour la population consommatrice de ces produits. Il ajoute qu’il est important pour le pouvoir public garant de la sécurité sanitaire des aliments et de la santé des consommateurs d’être rassuré que des produits transformés au Bénin et mis à la disposition des consommateurs ne sont pas nuisibles à la santé. Il précise que grâce à ce partenariat, l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments (Abssa) a capitalisé comme acquis durable, le renforcement des capacités de ses inspecteurs sanitaires en termes de maîtrise de l’évaluation du profil à risque des opérateurs du secteur agroalimentaire en vue de leur catégorisation et de la définition de leur fréquence de contrôle.
Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, n’a pas manqué de saluer les entreprises récipiendaires qui ont pu passer les diverses étapes qui consacrent la remise des certificats. Il souligne que les entreprises retenues doivent s’inscrire résolument dans la démarche qualité avec le respect des normes qui vont avec. Il a exprimé ses remerciements à l’Union Européenne et l’Agence française de Développement (Afd) qui, à travers le Parasep, accompagnent le secteur privé et le Bénin dans un élan vers le développement.

LIRE AUSSI:  Semaine du numérique : L’E-sport et le modèle des villes intelligentes à la loupe