Validation du PTA 2015 du MICPME:Orienter les actions dans le sens de l’accroissement des recettes de l’Etat

Par zounars,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le ministère de l’Industrie, du Commerce, et des Petites et moyennes Entreprises (MICPME) se dote de son Plan de travail annuel (PTA) 2015. A cet effet, un atelier a été organisé pour non seulement valider ce Plan, mais aussi examiner l’exécution de celui de 2014. C’est le ministre Françoise Assogba qui a procédé, hier mardi 13 janvier à l’INFOSEC de Cotonou, à l’ouverture officielle de ses travaux.

LIRE AUSSI:  Rencontre avec des Béninois de la diaspora: Talon apporte des solutions aux préoccupations des Béninois de Chine

Après environ un mois de travaux préparatoires, les cadres du MICPME et les directeurs généraux, centraux et techniques des structures sous tutelle se sont donnés rendez-vous, à travers le présent atelier, pour d’abord examiner le PTA 2014, puis valider celui de 2015 du ministère. A l’ouverture des travaux, le ministre en charge de l’Industrie et du Commerce, Françoise Assogba, a expliqué que la rencontre répond à la politique sectorielle du gouvernement visant à accélérer la croissance économique et améliorer les conditions de vie des populations.

Dans cette optique, le MICPME est notamment invité à prendre des dispositions utiles pour assurer la participation du secteur privé à la croissance économique, à la promotion de l’entreprenariat et des activités de transformation, à la formalisation des entreprises informelles à travers des mesures spécifiques et significatives, sans oublier le développement des entreprises industrielles et commerciales.
Pour accomplir cette mission, le ministre Françoise Assogba rappelle que son département ministériel s’est engagé, à travers son PTA 2014 et son document d’opérationnalisation du budget-programme 2014-2016, à mettre en œuvre plusieurs actions et réformes en faveur des entreprises et des acteurs du secteur privé.
Il faut noter que les résolutions qui sortiront des assises vont surtout permettre la bonne exécution du budget 2015 du MICPME. «Après l’adoption du budget général de l’Etat, il est nécessaire de décliner les objectifs stratégiques contenus dans le budget-programme 2015-2017 en actions et activités concrètes à réaliser au titre de la gestion 2015», a indiqué le ministre.
Elle informe, par ailleurs, les participants à l’atelier que les actions à engager par son ministère doivent notamment être orientées dans le sens de l’accroissement des recettes de l’Etat, sans occulter la question de l’amélioration du climat des affaires.
Les participants devront alors, deux jours, apprécier la cohérence des actions inscrites au PTA 2015, examiner la pertinence et la faisabilité des activités avant de valider ledit Plan. Ils sont également conviés à dégager les résultats auxquels l’exécution du PTA 2014 a abouti, et formuler des recommandations en vue de la réalisation des meilleures performances au cours de l’année 2015.
Dans son intervention, le directeur de la Programmation et de la Prospective du MICPME, Alphonse Kakpo, s’est tout simplement contenté de signaler que les préparatifs de l’atelier se sont déroulés dans un esprit participatif.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la paix: Les Béninois invités à sauvegarder le vivre ensemble