Vaccination des enfants: A Towéta, une Ong veut retrouver les « perdus de vue »

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Environnement |   Commentaires: Aucun

A Towéta, vaccination d'un enfant

A l’occasion de la semaine mondiale de la vaccination du 24 au 30 avril, l’Ong « La vie nouvelle » a lancé une campagne pour, entre autres, retrouver et immuniser tous les enfants de 0 à 11 mois dont les carnets de vaccination ne sont pas à jour, et qui, de plus, ont disparu de la circulation. La cérémonie a eu lieu, ce samedi 24 avril, à Ahouansori-Towéta (Cotonou).

LIRE AUSSI:  11e édition de Noël aux enfants hospitalisés du Cnhu: La Sobébra "brasse" de la joie dans le cœur des jeunes patients

« Zéro perdu de vue pour la vaccination des enfants de 0 à 11 mois à Ladji et environs». Ainsi s’intitule le thème de la semaine de vaccination lancée, samedi dernier, par l’Ong « La vie nouvelle ». Cette campagne cible les enfants dont les agents de santé n’ont plus retrouvé les traces alors que leurs carnets de vaccination ne sont pas à jour.

Partageant le point de départ de ce projet avec l’assistance, Théophile Hounhouédo, principal initiateur de la campagne de vaccination, dit avoir constaté, en fouillant le registre de son hôpital, une centaine d’enfants non à jour dont certains ont été retrouvés. Invités samedi dernier, ces enfants ont reçu les doses de vaccins qui leur manquait. Idem pour leurs mères qui n’avaient pas non plus respecté leurs calendriers vaccinaux. S’agissant des enfants non encore retrouvés, le directeur exécutif de l’Ong « La vie nouvelle» informe que sa structure a mis en place des équipes composées de chefs de quartier, de responsables ou agents d’hôpitaux, de mères exemplaires et d’autres personnes qui iront à la recherche de ces «perdus de vue ».

LIRE AUSSI:  Journée de débat général sur les enfants défenseurs des droits humains: La petite Agnès Tempe de Sos villages d'enfants de Natitingou en parle

A l’occasion du lancement de la semaine de vaccination, le chef de quartier d’Ahouansori-Towéta, le représentant du Représentant résidant de l’Oms au Bénin, François Agossou, ainsi que le Secrétaire exécutif adjoint du Cnls-Tp, Félix Agbla, sont revenus respectivement sur les bienfaits de la vaccination pour les enfants et les populations en général. Ils n’ont pas manqué d’encourager les initiateurs de cette campagne, de même que les mères qui sont les premières personnes à se rappeler les dates de vaccination de leurs enfants. Les invités de marque de l’Ong « La vie nouvelle» ont aussi souhaité que l’objectif de la campagne soit atteint à 100 %, et qu’il n’y ait plus jamais dans leur localité un seul enfant traînant un carnet de vaccination non à jour.

Notons que lors du lancement de la semaine, dix-huit mères exemplaires, retenues après un tri judicieux, ont reçu chacune une bassine, une moustiquaire imprégnée et d’autres petits lots. Durant la campagne, toutes les mamans « perdues de vue » qui seront retrouvées vont recevoir chacune une moustiquaire imprégnée.