Une « réponse rapide » à l’indisponibilité: de l’eau potable à Savalou

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le Conseil des ministres de ce mercredi 24 janvier a statué sur une communication du ministre des Mines et de l’Eau relative à l’indisponibilité de l’eau potable dans la commune de Savalou. Le gouvernement projette ainsi de donner une « réponse rapide » à cette difficulté a expliqué le garde des Sceaux au cours de son point de presse, hier.

LIRE AUSSI:  Colloque régional sur l’évaluation des politiques publiques: Asseoir un dialogue permanent entre les Etats et les parties prenantes

Plusieurs constats ont obligé les membres du gouvernement au cours du Conseil des ministres du mercredi 24 janvier à instruire le ministre de l’Economie et des Finances, « afin de mettre à disposition, en urgence, les ressources nécessaires à la réalisation » d’études pour la réalisation de quinze forages à gros débit pour l’alimentation en eau potable de Savalou.
En effet, le système d’alimentation en eau potable de cette localité connaît un tarissement de plus en plus prononcé. La capacité produite ne satisfait plus les besoins des populations, tant en saison pluvieuse qu’en saison sèche. « Pour un besoin minimum des abonnés estimé à 1927 m3 au moins par jour, la production actuelle est de 226 m3 en saison sèche ». Une situation pénible pour les populations que le gouvernement se propose de juguler à travers des mesures urgentes ».
Le Conseil des ministres a ainsi identifié le bureau d’études Canal Eau pour mener en urgence des études en vue de l’implantation de quinze forages à gros débit, pour une production de 2 500 m3 dans la commune de Savalou.
« Il est vrai que dans le département des Collines, un projet important est mis en œuvre pour faciliter l’accès à l’eau potable aux communes de Dassa, Savè et Glazoué. Ce projet est en cours de réalisation. Les études sont lancées, mais il y a la résolution qu’une question urgente, celle de Savalou qui a déjà eu accès à l’eau potable et qui se retrouve dans l’impossibilité à très court terme d’avoir accès à l’eau potable. Il faut une réponse rapide », a expliqué, hier, le ministre Joseph Djogbénou au cours de son point de presse?

LIRE AUSSI:  Poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée:Les accusés désormais libres