Transfert d’argent, billetterie et voyage: Africa Finance ouvre une deuxième agence à Cotonou

Par Bruno SEWADE,

  Rubriques: Economie |   Commentaires: Aucun


La société Africa Finance dispose désormais d’une deuxième agence à Cotonou. Située sur l’Avenue Saint Michel en face du Centre de promotion de l’artisanat (CPA), à côté de ATC Beko dans le quartier Zongo, cette agence a été inaugurée samedi 20 février dernier par le directeur général de ladite société Clément O. Adankon soutenu par ses partenaires techniques et financiers.

LIRE AUSSI:  Dr Arel D. Zannou, président du patronat des start-up du Bénin: « On peut aller à des centaines de milliers d’emplois »

Transfert d’argent, billetterie, tourisme et voyage. Ce sont les domaines d’activités de la société Africa Finance qui a inauguré sa deuxième agence à Cotonou samedi dernier. Cette deuxième agence très accessible aux clients est située sur l’Avenue Saint Michel en face du Centre de promotion de l’artisanat à côté de ATC Beko, se réjouit le directeur général Clément O. Adankon. Selon ce dernier, ses collaborateurs et lui sont émus d’inaugurer cette deuxième agence qui, de par sa position géographique et la diversité de ses prestations ouvrira grandement ses bras pour accueillir et servir tous ses clients.

Pour le directeur général de Africa Finance, c’est un pari gagné pour toute son équipe et lui. Mais par-dessus tout, c’est un pari selon lui gagné pour le Bénin qui a grand besoin du secteur touristique pour se vendre.
Clément O. Adankon souligne qu’à Africa Finance, ils ont compris l’enjeu. C’est pourquoi, ils ont décidé de mener leurs activités en deux dimensions. La première, le transfert d’argent qui se décompose en envoi et réception d’argent et en change manuel. Les transactions à travers le monde selon le directeur général d’Africa Finance nécessitent aujourd’hui beaucoup de sécurité et de célérité. Sécurité pour les clients et pour leurs valeurs ; puis célérité car, la mondialisation de l’économie à son avis entraine automatiquement l’impression de la rapidité dans les transactions.

LIRE AUSSI:  Chambre de commerce européenne du Bénin: Bilan élogieux pour Stéphanie Antar à la tête de l’institution

La dimension Billeterie et Voyage intégrée

Pour Clément O. Adankon, cette branche d’activités est étroitement liée à celle d’une agence de voyage. Africa Finance explique-t-il, a une fois de plus bien pensé, en intégrant dans une seconde phase la dimension billetterie et tourisme.
Le directeur général d’Africa Finance a été appuyé dans son initiative par des partenaires techniques et financiers. Au nombre de ces derniers, le Cabinet Banquier sans frontière consulting de Bernardin Martial Kponou. A la cérémonie d’inauguration samedi dernier, ce dernier a rappelé que cette agence est une initiative de Clément O. Adankon. Mais, elle n’est pas la première. Elle est la troisième réalisation faite en deux ans à peine avec à la clé, plus d’une dizaine d’emplois.
Selon Bernardin Martial Kponou, l’initiative de cette nouvelle agence était une nouvelle idée qui bouillonnait dans la tête de Clément O. Adankon après avoir lancé les activités de l’agence de transfert rapide Western Union et Money Gram de Gankpodo quelques semaines avant, et démarré un nouveau projet Agro Syvo Pastoral dans la même période.
Après le plus, le must qu’apporte cette nouvelle agence, selon le directeur du Cabinet Banquier sans frontière consulting, est la qualité du personnel, la qualité du service proposé et la possibilité pour les clients d’avoir en un seul endroit un package de services composé des produits de transfert rapide, de change manuel et de billetterie. L’agence qui vient d’être inaugurée selon lui est dotée d’une équipe de professionnels expérimentés et des équipements techniques d’extrême qualité.
Le consultant en tourisme et voyage, Epiphane Assou a abondé dans le même sens que le directeur du Cabinet Banquier sans frontière consulting pour dire qu’il n’est pas facile de combiner tourisme, finance et voyage. Il a félicité le directeur général d’Africa Finance pour avoir pris ce risque.