Tournoi de l’Uémoa: Les Ecureuils désormais au complet

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Tous les joueurs convoqués par l’entraîneur Mathias Déguénon, pour la mise au vert, avant le voyage de Lomé où se déroulera la 7e édition du tournoi de l’Uémoa, sont désormais présents à Cotonou. Les derniers, ceux de la légion ivoirienne ont rejoint le groupe depuis samedi 19 novembre dernier.

LIRE AUSSI:  15e Tour Cycliste du Bénin: Le Burkina Faso, grand vainqueur

L’encadrement technique des Ecureuils locaux avec comme entraîneur principal Mathias Déguénon et adjoint, Bruno Goudjo Adula, a désormais son effectif de joueurs convoqués pour la dernière ligne droite de la préparation du tournoi de l’Intégration prévu du 26 novembre au 3 décembre prochain à Lomé, au complet. Les cinq évoluant hors du Bénin ont tous fini par rejoindre le groupe.

En effet, après Appolinaire Danvidé et Nicolas Dognon de l’As Douane du Niger dans la nuit du jeudi 17 à vendredi 18 novembre dernier, ce fut autour de Arsène Loko et de Aïfèmi Christophe, respectivement de Africa Sport et de As Tanda, deux clubs de première division de la Côte d’Ivoire, de retrouver le groupe, au petit matin du samedi 19 novembre. Ce qui leur a permis de participer à la séance de décrassage avec leurs coéquipiers. Quant à Joël Sogbo du Gbikinti FC, un club de première division du championnat togolais, c’est samedi 19 novembre dans la nuit qu’il a rallié Cotonou.
Au nombre de 23 désormais, il reviendra à Mathias Déguénon et son adjoint de retenir les 20 joueurs qui effectueront l’expédition du côté de la capitale togolaise pour aller défendre les couleurs nationales. Leur tâche ne paraît pas du tout aisée.
Après le match nul (1-1) enregistré contre l’AS Tado, vendredi 18 novembre dernier à Dogbo, ils n’avaient plus que celui livré face à la JSP au stade Jean-Pierre Gascon de Pobè, dimanche 20 novembre, pour se situer par rapport à la forme des cinq joueurs évoluant hors du Bénin. En fait, il ne s’agit que du dernier match de préparation de la sélection, avant son départ pour Lomé et son entrée en lice, dimanche 27 novembre prochain, à l’occasion du tournoi de l’Uémoa.
A la fin de la séance d’entraînement, samedi 19 novembre dernier, Christophe Aïfimi, Appolinaire Danvidé, Nicolas Dognon et Arsène Loko se sont confiés à la presse. Ils ont tenu à rassurer le public sportif béninois, de leur volonté à apporter un plus au groupe déjà en place.
Arsène Loko reconnaîtra que leur intégration au sein du groupe se passe bien. « Je connais la plupart des joueurs qui sont là, pour avoir joué avec eux dans le championnat quand j’étais au Bénin. Les séances d’entraînement se déroulent bien aussi », a-t-il confié.
Quant à Appolinaire Danvidé, il estime que c’est pour lui une opportunité de confirmer qu’il a sa place au sein de l’effectif.« Je suis content de retrouver des amis avec qui j’ai beaucoup joué. Je suis là comme tous les autres. On travaille pour atteindre un objectif », insiste-t-il.
« C’est un privilège pour moi d’avoir été appelé pour défendre les couleurs de mon pays. Il est de mon devoir d’honorer ma présence, de m’imposer, de m’appliquer et d’apporter un plus à ce groupe. Nous avons un groupe jeune.Personnellement, c’est pour la première fois que je voudrais pendre part à ce tournoi de l’Uémoa avec mon pays. Je suis motivé à aller au charbon et j’ai cet envie de faire quelque chose de bon lors de ce tournoi ; encore que nous sommes deux fois vice-champion de cette compétition », a pour sa part indiqué Christophe Aïfèmi.
« Je me porte très bien. Cela fait un moment que je n’ai plus été appelé en sélection. Aujourd’hui, je suis là pour apporter un plus à l’attaque. J’ai retrouvé un groupe qui se porte bien avec une bonne ambiance. Si nous sommes venus, c’est parce-que nous avons quelque chose à prouver pour que le Bénin aille loin dans cette compétition », a quant à lui précisé Nicolas Dognon?

LIRE AUSSI:  3è journée du Groupe C:L'heure de vérité