Tour cycliste et touristique « Cap sur Savalou »: Le top donné le week-end dernier

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Organisé par l’Association pour le développement de la Commune de Savalou, le tour cycliste et touristique « Cap sur Savalou » a été lancé, samedi 8 août, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. L’objectif de cette randonnée est de faire découvrir la route de l’esclavage et la culture Soha en vue d’un tourisme durable.

LIRE AUSSI:  Edition 2020 de la fête de l’igname: Un 15 août sans manifestations à Savalou !

Le tour cycliste et touristique « Cap sur Savalou » a été lancé samedi 8 août au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Pendant quatre jours, Dieudonné Frank Adégnandjou va parcourir la Route de l’esclavage pour découvrir la culture Soha. Ce sera l’occasion pour lui d’impulser l’économie circulaire et locale basée principalement sur le tourisme. Cette randonnée s’inscrit dans le cadre de la célébration de la fête de l’igname, samedi 15 août prochain à Savalou, selon Dieudonné Frank Adegnandjou, ambassadeur du cyclisme et du tourisme en collaboration avec l’Association pour le développement de la commune de Savalou (Adcs).

Conrad Gbaguidi, président de l’Association pour le développement de la commune de Savalou, a pris toutes les dispositions pour que cette randonnée se déroule dans de bonnes conditions, du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou jusqu’à Savalou. « Nous avons constaté que tout est prêt au plan technique et matériel. Le masque facial, les gels hydro-alcooliques, le lot de 10 cache-nez et autres sont déjà mis à sa disposition », a-t-il confié. Selon lui, l’Adcs a prévu plus de cyclistes pour cette randonnée mais à cause des restrictions dues à la crise du coronavirus et en respect des gestes barrières, il a été décidé que seul l’historien réalise ce voyage, exactement comme la toute première fois. Dieudonné Frank Adégnandjou entend faire dans un premier temps, l’itinéraire Cotonou-Pahou-Tori-Allada. Une fois à Allada, il prendra la piste de Sè pour atteindre Toffo, Akiza, Agbangnizoun, Abomey, Djidja, Agounna, Tchetti pour une arrivée à Savalou au bout de quatre jours. « Je ferai 70 km par jour, pour faire durer un peu le voyage et en profiter pleinement », a-t-il confié.

LIRE AUSSI:  Affaire tricherie sur l’âge des Ecureuils cadets : La lumière, toute la lumière et rien que la lumière