Table ronde sur la formation technique et professionnelle: Les clarifications du ministre Mahugnon Kakpo

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Ce jeudi 27 février, se tiendra une Table ronde financière sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels (Eftp). Lors d’une conférence de presse tenue, hier lundi 24 février, le ministre de l’Enseignement secondaire et technique, de la Formation professionnelle a les expliqué les tenants et les aboutissants de cette initiative.

LIRE AUSSI:  Compétences transférables chez les jeunes et les adultes: Des valeurs cruciales pour le progrès social

Le gouvernement accorde une importance particulière à l’enseignement et à la formation techniques et professionnels qui, pendant longtemps, n’ont pas été mis en valeur. La Table ronde financière qui s’ouvre ce jeudi vise justement la recherche de partenariat pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’enseignement et la formation techniques et professionnels (Eftp). En effet, le gouvernement entend développer un programme efficace et diplômant dans le domaine de l’enseignement et la formation techniques et professionnels. Cette stratégie comporte plusieurs volets d’intervention notamment le renforcement de l’accès à la formation, la professionnalisation de la formation, le renforcement des équipements et infrastructures…
Elle prend en compte non seulement les aspirants aux métiers techniques mais aussi les personnes ayant déjà à leur actif un certain nombre d’années d’expérience. Pour assurer la formation de cette nouvelle génération de professionnels, il est prévu la constitution d’une base de données de ceux qui sont capables et qui désirent enseigner dans la formation technique et professionnelle, la réhabilitation des lycées techniques et des centres de formation mais aussi la construction et l’équipement de nouvelles insfrastructures. Des bourses seront offertes pour permettre aux potentiels formateurs de renforcer leurs compétences à l’étranger pour ensuite les partager. “Nous avons des spécialistes qui ont des compétences certaines mais qui ne sont pas reconnus dans le système éducatif… Il nous faut maintenant aller vers la professionnalisation”, a indiqué Mahugnon Kakpo, ministre de l’Enseignement secondaire et technique, de la Formation professionnelle.
La Stratégie nationale de l’enseignement et la formation techniques et professionnels a été adoptée en Conseil des ministres courant décembre 2019 avec un plan d’urgence financé à raison de trois milliards de francs Cfa et qui est déjà en œuvre. La stratégie proprement dite couvre la période allant de 2020 à 2030.

LIRE AUSSI:  Rentrée scolaire 2015-2016: Timide reprise dans les établissements publics à Cotonou