Statuts spéciaux des forces de sécurité et de défense : Les députés s’imprègnent du contenu des projets de lois

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


L’Assemblée nationale va examiner très bientôt les projets de lois relatifs aux statuts des forces de sécurité et de défense. Un séminaire d’appropriation de ces textes transmis par le gouvernement pour adoption a été organisé à l’intention des députés membres de la commission parlementaire chargée de la Défense, de Sécurité et de Coopération en charge de l’étude au fond des dossiers.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale:La 1ère session ordinaire de l’année 2015 du Parlement des jeunes lancée

Les députés balisent le terrain pour l’examen et l’adoption en toute connaissance de cause des projets de lois relatifs aux statuts des forces de sécurité et de défense en République du Bénin. C’est dans ce cadre qu’un séminaire d’appropriation de ces textes transmis au Parlement par le gouvernement pour adoption a été organisé à l’intention des députés membres de la commission parlementaire chargée de la Défense, de Sécurité et de Coopération en charge de l’étude au fond des dossiers. L’atelier vise à permettre aux parlementaires de s’imprégner du contenu des projets de lois afin de mieux présenter leurs rapports devant être examinés par la plénière.
Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, ouvrant les travaux, a mis l’accent sur l’importance de ce séminaire. Il a expliqué que les projets de loi en question visent à consolider les réformes engagées au plan sécuritaire par le président de la République, Patrice Talon, depuis le début de son quinquennat pour apporter des solutions idoines aux problèmes dans les secteurs de défense et de sécurité. Il a entrepris ces actions en sa qualité de garant de l’intégrité du territoire et responsable de la défense nationale. Ces réformes au plan sécuritaire ont permis aujourd’hui, entre autres au Bénin, de mieux répondre aux menaces liées à l’environnement géopolitique, international et sous-régional. De façon plus précise, ces textes visent, poursuit le président Louis Vlavonou, à rehausser le niveau des personnels des forces de défense et de sécurité et à améliorer leurs conditions de vie et de travail afin de mettre à leur disposition des moyens susceptibles d’accroître leurs performances dans l’exécution des missions républicaines à eux confiées et dont nul n’ignore l’importance et la portée pour le développement.

LIRE AUSSI:  Promotion des investissements en Afrique : L’Aca et Mufg Bank signent un partenariat

Rehausser le niveau

Le président de l’Assemblée nationale estime pertinent que les députés membres de la commission technique en charge de l’étude au fond des dossiers soient mis au même niveau d’information et mieux préparés pour le débat législatif en plénière en cernant tous les contours de ces textes. Pour le député Rachidi Gbadamassi, président de la commission chargée de la Défense et de la Sécurité, aucun pays au monde ne peut perpétuer son développement s’il n’a pas une bonne politique de défense et de sécurité et n’assure pas une stabilité à ses bras opérationnels que sont l’Armée, la Police, la Douane et les Eaux, Forêts et Chasse.
Les travaux de ce séminaire ont été meublés par quatre communications. La première concerne l’exposé et les commentaires sur les dispositions du projet de loi modifiant et complétant la loi N°90-016 du 18 juin 1990 portant création des forces armées en République du Bénin et du projet de loi portant statut de leurs personnels. La deuxième est relative à l’exposé et aux commentaires sur les dispositions du projet de loi modifiant et complétant la loi N°2017-41 du 29 décembre 2017 portant création de la Police républicaine et du projet de loi portant statut des personnels de la Police républicaine. La 3e communication concerne l’exposé et les commentaires sur les dispositions du projet de loi portant statut spécial des fonctionnaires des Douanes et enfin la quatrième a trait à l’exposé et aux commentaires sur les dispositions du projet de loi portant statut spécial des fonctionnaires de l’administration des Eaux, Forêts et Chasse. Le séminaire s’est déroulé en présence du ministre en charge de la Défense, Fortunet Nouatin et son collègue chargé de la Justice, Me Séverin Quenum.