Sports boules au Bénin: La réalisation de deux grands projets en perspectives

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun| 1926 lecteurs


Après sa réélection à la tête de la Confédération africaine des sports boules (Casb), le Béninois Idrissou Ibrahima, a décidé de placer l’année 2016 sous le signe de la réalisation d’un certain nombre de projets. Le Bénin n’a pas été oublié.

LIRE AUSSI:  Eliminatoires 12e Can U-17: Les Ecureuils franchissent le premier tour sans jouer

Inconnu au bataillon, il y a quelques années, il aura fallu l’élection de Idrissou Ibrahima à sa présidence, avant que la Confédération africaine des sports boules (Casb) ne commence à avoir de la visibilité. Les progrès enregistrés ces dernières années par cette confédération sportive, sont à la hauteur des ambitions que l’homme n’a cessé de nourrir pour le développement du sport boule sur le continent africain.
En effet, le président Idrissou Ibrahima annonce très prochainement la construction d’un boulodrome au stade général Mathieu Kérékou à Kouhounou. Ce sera le tout premier dans la sous-région, sinon en Afrique noire. La construction de cette infrastructure sportive s’inscrit dans la perspective de voir le Bénin organiser le championnat du monde de pétanque en 2018.
Il y aura aussi la construction d’une fabrique de boule au Bénin. Elle permettra surtout de desservir toute l’Afrique.
Toutes les dispositions ont été prises pour la réalisation de ces deux projets. C’est dans ce cadre que le président de la Fédération internationale de pétanque et jeu provençale, Claude Azéma, sera à Cotonou, mercredi 4 mai prochain. Il arrive au Bénin pour concrétiser ces deux grands projets. ?

LIRE AUSSI:  Eliminatoires de la Can U-20, Niger 2019: Les Ecureuils juniors maîtres de leur destin à Banjul