Soudan: Arrivées croissantes de réfugiés éthiopiens

Par Collaboration extérieure,

  Rubriques: International |   Commentaires: Aucun


Après trois semaines de conflit et alors que le gouvernement éthiopien annonce la phase finale de son offensive dans le Tigré, plus de 43 000 Ethiopiens ont déjà trouvé refuge au Soudan. Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés est actuellement en visite à Khartoum où le matériel d’aide d’urgence arrive pour répondre aux besoins immédiats de ces nombreuses personnes déplacées. La dégradation de la situation humanitaire est préoccupante dans les deux pays.

LIRE AUSSI:  Système des Nations Unies/Togo: Le Béninois Damien Mama remet ses lettres de créance au président Faure Gnassingbé

Le chef du Haut Commissariat des Réfugiés (Hcr), Filippo Grandi, est depuis jeudi soir au Soudan où il devrait rencontrer, dimanche, les autorités locales pour passer en revue les opérations menées par son agence, en appui aux efforts de réponse du gouvernement.Il a également planifié de se rendre dans l’Etat de Kassala pour rencontrer des réfugiés.

Flux incessant

En moyenne, près de 2 700 personnes arrivent chaque jour au Soudan. La majorité d’entre elles sont épuisées, ont faim et sont apeurées par les violences en cours en Ethiopie. Plus de 45 %
des arrivants sont des enfants, le reste sont des femmes et des personnes âgées.
Près de 10 000 réfugiés ont été relocalisés sur le site d’Um Rakuba, situé à 70 kilomètres de la frontière soudanaise. Les efforts d’aide humanitaire demeurent confrontés à des défis logistiques. La capacité d’hébergement n’est pas suffisante pour répondre aux besoins croissants.

Rotations aériennes

Vendredi matin, un avion transportant 32 tonnes de matériel d’aide d’urgence du Hcr et provenant de l’entrepôt situé à Dubaï a atterri à Khartoum. Un autre avion-cargo devrait quitter les Emirats lundi avec à son bord 100 tonnes de matériel de secours supplémentaire. Au total, quatre rotations aériennes par avion-cargo sont prévues pour acheminer du matériel de secours. Les frais de transport pour ces deux vols ont été généreusement pris en charge par le gouvernement des Émirats arabes unis.

LIRE AUSSI:  Système des Nations Unies/Togo: Le Béninois Damien Mama remet ses lettres de créance au président Faure Gnassingbé

Ethiopie

En Ethiopie, la situation des civils et de 100 000 réfugiés érythréens, demeure préoccupante. Dans la région du Tigré, la sécurité des civils et 200 travailleurs humanitaires pris au piège dans le conflit suscite de plus en plus d’inquiétude, en particulier dans le chef-lieu Mekele, où vivent plus de 500 000 personnes, totalement isolées de l’aide humanitaire.

Plan d’aide prêt

Le Bureau de Coordination Humanitaire (Ocha) a préparé un plan d’intervention destiné à aider deux millions d’individus dans les régions du Tigré, d’Afar et d’Amhara. Cette projection inclut l’aide dispensée actuellement et tient aussi compte de 1,1 million de personnes supplémentaires qui auraient besoin d’aide, suite au conflit. Environ 76 millions de dollars sont nécessaires pour financer ce plan.

Par Catherine Fiankan-Bokonga / Correspondante accréditée auprès de l’Office des Nations Unies à Genève (Suisse)