Sommet 2020 sur l’ambition climatique

Par Collaboration extérieure,

  Rubriques: Environnement |   Commentaires: Aucun


L’Organisation des Nations Unies, le Royaume-Uni et la France organisent conjointement, samedi 12 décembre, le Sommet de 2020 sur l’ambition climatique, en partenariat avec le Chili et l’Italie. Ce Sommet est une étape phare avant la COP26, qui aura lieu au Royaume-Uni en novembre 2021 à Glasgow. La réunion virtuelle rassemble ceux qui sont prêts à prendre de nouveaux engagements afin de s’attaquer aux changements climatiques et de tenir les promesses de l’Accord de Paris, adopté le 12 décembre 2015.Vendredi, les Européens ont donné leur feu vert à une baisse des émissions du continent d'”au moins 55%” d’ici 2030, afin d’arriver à la neutralité carbone en 2050.

LIRE AUSSI:  Protection et sauvegarde de l’éléphant d’Afrique: Echanges d’informations sur des actions concertées à Cotonou

L’ONU a récemment averti que la pandémie aura un effet « négligeable » sur la baisse des émissions de gaz à effet de serre. La Planète s’achemine vers un réchauffement de +3°, et les objectifs fixés lors de l’Accord de Paris, il y a cinq ans, s’éloignent. Pourtant, selon les experts, des promesses de baisse d’émissions de carbone permettraient de sauver la situation. Grâce à la Covid19, une bonne partie de l’économie mondiale est à l’arrêt et les activités humaines ont été réduites de manière significative. Les émissions devraient ainsi baisser d’environ 7% pour le CO2, principal gaz à effet de serre. D’ici à la fin du siècle, la trajectoire de réchauffement est estimée à 3,2 °C de plus, même si tous les engagements actuels de Paris étaient tenus.

Accord de Paris

Le 12 décembre 2020 marquera le cinquième anniversaire du texte historique qu’est l’Accord de Paris, adopté à la COP21 sous la présidence de la France. Cet Accord rassemble tous ses signataires autour d’efforts ambitieux de lutte contre les changements climatiques et d’adaptation à leurs effets et prévoit à cette fin l’offre d’un appui renforcé aux pays en développement. Arrêtant un nouveau cap vers une action climatique mondiale accélérée, l’Accord acte la nécessité de s’adapter aux changements en cours ou déjà causés par le climat et a pour objectif d’aider les plus vulnérables à prendre les mesures voulues. Il doit également permettre de mobiliser des ressources financières suffisantes pour étayer l’action menée à l’échelle mondiale afin d’atteindre ces deux objectifs.

LIRE AUSSI:  Christelle Gnidéhouè, consultante en Communication Responsabilité sociétale et environnementale: « Le recyclage des déchets est une activité à forte valeur ajoutée »

Piliers de l’Accord de Paris

Lors du Sommet de 2020 sur l’ambition climatique, les pays prendront de nouveaux engagements audacieux au titre des trois piliers de l’Accord de Paris que sont l’atténuation, l’adaptation et le financement. Les déclarations d’ordre général n’y auront pas leur place.

Ces engagements prendront la forme de nouvelles contributions déterminées au niveau national, de stratégies à long terme dessinant la voie à suivre pour réduire à zéro les émissions nettes, d’engagements de financement de l’action climatique à l’appui des plus vulnérables et de plans d’adaptation et de principes directeurs ambitieux. Ils contribueront à donner l’impulsion vers un relèvement vert et résilient pour l’après COVID-19.

Programme

Des discours seront prononcés par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres, le Premier Ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, le Président français, Emmanuel Macron, le Président chilien, Sebastián Piñera, et le Premier Ministre italien, Giuseppe Conte. Des déclarations seront également faites par d’autres chefs d’États et de gouvernements et d’acteurs non étatiques, qui définiront de nouveaux engagements en matière de lutte contre les changements climatiques, et par la Présidente de la COP en cours et les Présidents des COP précédentes, qui esquisseront la voie à suivre pour assurer le succès de la COP26, en 2021, à Glasgow.

LIRE AUSSI:  Modernisation de la Gestion des déchets : Les camions Bom désormais opérationnels dans le Grand Nokoué

COP 26

Le Royaume-Uni accueillera la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), à Glasgow, du 1er au 12 novembre 2021. Ce sera l’occasion pour les parties de se rassembler, si le contexte sanitaire le permet, en vue d’accélérer l’action menée pour atteindre les objectifs définis dans l’Accord de Paris et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Dans l’exercice de sa présidence, le Royaume-Uni entend montrer qu’il est urgent de passer à une économie zéro carbone, que cette transition présente de nombreuses possibilités et que, grâce à la coopération internationale, il est possible de régler les problèmes mondiaux les plus graves.

par Catherine Fiankan-Bokonga, Correspondante accréditée auprès de l’Office de Nations Unies à Genève (Suisse)