Société nationale des Eaux du Bénin: Concertation pour définir les grandes orientations pour l’année 2016

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les cadres de la Société nationale des Eaux du Bénin (SONEB) étaient en conclave, hier jeudi 2 juillet à Cotonou. Les assises qui ont duré toute la journée, ont permis de discuter sur les actions prioritaires devant conduire à l’élaboration du budget exercice 2016. Les travaux étaient placés sous l’égide du directeur général de la SONEB, David Babalola.

LIRE AUSSI:  Prise en charge sociale des grossesses précoces à Glazoué: Salomé 17 ans, et déjà confrontée aux souffrances maternelles

Chefs départements, directeurs commerciaux, coordonnateurs de projets, directeurs départementaux et centraux se sont réunis sous l’égide du directeur général de la SONEB, David Babalola, hier jeudi 2 juillet. L’objectif principal de ces assises d’hier est de réfléchir ensemble pour définir de façon consensuelle les mesures à imprimer à la société au cours de l’année 2016.

Dans son mot de bienvenue aux participants, le directeur du Contrôle général et des Gestions des risques, Jean Dègbégni a laissé entendre que cette rencontre est le trait caractéristique du modèle de management participatif que le directeur général a imprimé à la politique de gestion de la structure.
En procédant à l’ouverture des travaux, David Babalola a laissé entendre que le développement et l’efficacité de sa société passe par une bonne gestion managériale axée sur la réflexion prospective, la synergie des actions, la Gestion axée sur les résultats ainsi que la reddition des comptes.
David Babalola, à ajouté qu’il n’y a qu’une rencontre du genre pour réunir les cadres de la société pour faire des projections pour l’année 2016. «Nous avons fini une année. Nous nous réunissons aujourd’hui pour voir en fonction des indicateurs, ce qui a pu être fait de bien, ce qui a été mal fait, et pourquoi. Ce qu’il faut faire pour corriger les imperfections. Et faire des projections pour l’avenir. Et l’avenir pour nous, c’est d’abord le budget exercice 2016 et cela se prépare déjà en 2015», a-t-il laissé entendre.
C’est une séance de concertation et de travail qui permet de s’auto-évaluer par rapport à la vision, car le premier objectif de l’entreprise est d’être non seulement une société performante, mais aussi une société qui va drainer les autres sociétés de la sous-région. «Nous avons comme ambition, non seulement d’être la meilleure, mais d’être la première si possible. Et à ce titre, nous nous sommes fixés des objectifs accompagnés des indicateurs précis », ajoute t-il.
Il poursuit que pour une société d’eau, il existe des indicateurs qu’une fois atteint, permet de vous classer. «Depuis 2012, nous avons atteint une position que vous constatez pour le Bénin et pour l’Afrique», avance le DG/SONEB qui ajoute que bientôt on parlera de la position du Bénin par rapport aux sociétés des eaux des pays de l’UEMOA. « Nous avons été évalués et notre position est quand même honorable», a-t-il conclu.

LIRE AUSSI:  Troisième rendez-vous de l’Apsgi à Cotonou: Les enjeux de la finance digitale au menu