Sif 2019 dans l’Uemoa: Une foire de l’inclusion financière se tient samedi à Cotonou

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Economie |   Commentaires: Aucun


L’esplanade du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou abrite, samedi 23 novembre prochain, une foire de l’inclusion financière. Elle s’inscrit dans le cadre de la deuxième édition de la Semaine de l’inclusion financière (Sif 2019) dont les manifestations se déroulent du 18 au 23 novembre, simultanément dans les Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).
Initiée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), la foire permettra aux institutions financières de présenter aux populations leurs projets ainsi que leurs produits et services et aux autorités de supervision et de régulation les procédures et mécanismes de gestion des réclamations des clients.
Expositions d’innovations technologiques par les structures financières, offres de services financiers (ouvertures de comptes, épargne, etc.), possibilités de partenariats avec les investisseurs, sont au menu.
Mais avant, il est prévu pour demain une session de sensibilisation à l’éducation financière et à la protection des consommateurs à Canal Olympia à Wologuèdè. Ce jeudi, a lieu, à l’Agence principale de la Bceao à Cotonou, un atelier de formation sur les innovations en matière de services financiers et les nouvelles perspectives induites par les Fintech.
Les manifestations de la Sif 2019 sont placées sous le thème « La digitalisation au service de l’inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de l’Uemoa ». Sous la houlette de la direction générale de la Stabilité et de l’Inclusion financières de la Banque centrale, l’occasion permet d’échanger avec les parties prenantes non seulement sur ces enjeux mais aussi sur les risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies financières ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour protéger les consommateurs des services financiers. Un benchmark prévu à cet effet permet de partager les meilleures pratiques en la matière.
La Sif a été marquée par diverses activités au siège de l’institution à Dakar au
Sénégal, notamment une cérémonie de lancement des activités tenue le 18 novembre dernier, suivie le lendemain d’un forum de haut niveau sur le thème « Promouvoir la culture financière pour une protection accrue des consommateurs ».

LIRE AUSSI:  Facilitation des échanges et intégration économique: L’Uemoa envisage la création d’une monnaie numérique, le e-Cfa

L’esplanade du stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou abrite, samedi 23 novembre prochain, une foire de l’inclusion financière. Elle s’inscrit dans le cadre de la deuxième édition de la Semaine de l’inclusion financière (Sif 2019) dont les manifestations se déroulent du 18 au 23 novembre, simultanément dans les Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).
Initiée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), la foire permettra aux institutions financières de présenter aux populations leurs projets ainsi que leurs produits et services et aux autorités de supervision et de régulation les procédures et mécanismes de gestion des réclamations des clients.
Expositions d’innovations technologiques par les structures financières, offres de services financiers (ouvertures de comptes, épargne, etc.), possibilités de partenariats avec les investisseurs, sont au menu.
Mais avant, il est prévu pour demain une session de sensibilisation à l’éducation financière et à la protection des consommateurs à Canal Olympia à Wologuèdè. Ce jeudi, a lieu, à l’Agence principale de la Bceao à Cotonou, un atelier de formation sur les innovations en matière de services financiers et les nouvelles perspectives induites par les Fintech.
Les manifestations de la Sif 2019 sont placées sous le thème « La digitalisation au service de l’inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de l’Uemoa ». Sous la houlette de la direction générale de la Stabilité et de l’Inclusion financières de la Banque centrale, l’occasion permet d’échanger avec les parties prenantes non seulement sur ces enjeux mais aussi sur les risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies financières ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour protéger les consommateurs des services financiers. Un benchmark prévu à cet effet permet de partager les meilleures pratiques en la matière.
La Sif a été marquée par diverses activités au siège de l’institution à Dakar au
Sénégal, notamment une cérémonie de lancement des activités tenue le 18 novembre dernier, suivie le lendemain d’un forum de haut niveau sur le thème « Promouvoir la culture financière pour une protection accrue des consommateurs ».

LIRE AUSSI:  Mise en œuvre du TEC/ CEDEAO:Les mesures pour accompagner les opérateurs économiques