Session extraordinaire du conseil communal de Natitingou: La validation de deux sous-projets approuvée

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les quinze conseillers communaux de Natitingou présents sur les dix-neuf, ce mardi 14 janvier, lors de la première session extraordinaire du conseil communal ont approuvé le seul et unique point inscrit à l’ordre du jour : la validation de deux sous-projets au bénéfice des communautés.

LIRE AUSSI:  Activisme syndical dans le Mono: Situation confuse dans des collèges de Lokossa et d’Athiémé


C’est par quinze voix sur quinze que la validation des sous-projets retenus par les communautés de Kouwanwanrgou et de Bocoro a été approuvée, mardi 14 janvier à l’ex-Cpr de Natitingou.
A Kouwanwanrgou, l’idée retenue par cette communauté porte sur la construction d’ouvrages d’évacuation (dalots et radiers), au niveau des points critiques de la piste. Tandis qu’à Bocoro, l’idée est relative à la construction d’un ouvrage de franchissement sur la rivière Yarpao entre Diyantri et Bocoro centre.
Selon le maire Eric Christophe Pontikamou, le partenariat avec le projet Access requiert que le conseil communal approuve les idées de sous-projets retenues par les communautés bénéficiaires.
Après l’exposé de la communication introductive de la session par Séverin Kanri, chef service du développement local de la population, six conseillers ont craint que les idées retenues et financées deviennent des éléphants blancs ; certains ont préféré d’autres idées, pendant que les derniers n’ont pas apprécié le mode opératoire du partenaire qui alloue une enveloppe sans vraiment tenir compte des besoins réels.
Bien au parfum du fonctionnement du partenaire, Eric Christophe Pontikamou a apaisé ses pairs pessimistes en qualifiant leurs inquiétudes de fondées. Toutefois, relève-t-il, les populations ont exprimé leurs besoins par priorité, besoins qui doivent être inscrits dans les projets éligibles au financement du projet Access.
La validation des sous-projets retenus par les communautés de Kouwanwanrgou et de Bocoro fait suite aux ateliers d’évaluation participative de pauvreté (Epp) et d’évaluation participative des besoins (Epb) tenus récemment et ayant fait des propositions intéressantes pour le bonheur des populations.

LIRE AUSSI:  Exercice en clientèle privée de la profession médicale: Les hospitaliers sommés de choisir entre leurs cabinets et les hôpitaux publics