Session du Conseil municipal de Porto-Novo: Charlemagne Yankoty annonce ses premiers grands chantiers

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, annonce une série d’actions pour poser les balises de sa gestion. Il l’a dévoilée lors de la cérémonie d’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2020 du Conseil municipal de la ville capitale.

LIRE AUSSI:  Rentrée judiciaire de la Cour suprême : L’obligation de réserve du magistrat en question

La cérémonie d’ouverture des travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2020 du Conseil municipal de Porto-Novo, a été l’occasion choisie par le maire Charlemagne Yankoty pour dévoiler certaines des grandes priorités de son mandat. Il a annoncé à cet effet une kyrielle de chantiers dont surtout l’audit organisationnel, administratif, financier et comptable des mandatures précédentes. « Je ne vous apprends rien en rappelant que plusieurs missions d’audit sont passées et passeront encore ». C’est en ces termes que le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, exprime sa détermination à passer au peigne fin la gestion de ses prédécesseurs. Mais il précise qu’un audit n’a rien de gênant. Selon lui, il a pour but de réaliser l’état des lieux d’un service ou d’une administration à un moment donné afin de permettre entre autres, aux dirigeants, d’avoir une vision globale sur la bonne santé de l’organisation et de tous ses démembrements. Un audit, poursuit le nouvel édile de Porto-Novo, est aussi un outil performant d’aide à la prise de décision. Pris sous cet angle, Charlemagne Yankoty invite tout le personnel de l’administration municipale de Porto-Novo à s’approprier davantage les différentes recommandations issues des rapports des missions d’audit passées afin de corriger les insuffisances relevées.
« La qualité de gestion attendue de vous sera désormais d’un très haut niveau et je sais que les capacités techniques et la volonté de bien faire ne feront pas défaut », déclare Charlemagne
Yankoty à l’adresse de ses collaborateurs. Pour ce faire, il exhorte chaque travailleur à mesurer l’enjeu et à prendre sa grande part de responsabilité dans la marche vers le développement de Porto-Novo.
« Ma fierté est de travailler avec vous et je note déjà le sentiment réciproque chez certains qui témoignent de la disponibilité et de l’engagement au travail », souligne-t-il.

LIRE AUSSI:  Présidence de la République: Voeux du corps diplomatique au chef de l'Etat (Discours de l'ambassadeur du Niger, Sandi Sahadi Abdou, doyenne du corps diplomatique)

Nul ne sera de trop

Le maire de Porto-Novo s’est adressé aussi à ses pairs élus municipaux. Il invite ces derniers à retrousser les manches pour répondre à l’appel du devoir. Le maire exhorte ses 32 autres collègues conseillers municipaux à rester soudés autour de lui comme un seul homme, à unir leurs forces et à harmoniser leur vision pour l’atteinte des objectifs. Charlemagne Yankoty annonce pour très bientôt l’élaboration d’un nouveau Plan de développement municipal (Pdm) de Porto-Novo qui servira de boussole durant les six ans de son mandat. Il compte également mettre l’accent au cours de sa mandature sur deux directions clés de l’administration municipale. Il s’agit de la direction des Affaires financières et économiques (Dafe) pour la mobilisation des recettes propres pour le financement des activités de souveraineté et ensuite la direction des Services techniques (Dst) dont l’importance n’est plus à démontrer. Le maire rassure qu’il n’y aura pas d’exclusion et qu’il fera une gestion participative.
« La gestion et l’administration de notre commune sera inclusive et nous obligera donc à prendre appui sur toutes les forces vives de Porto-Novo. Le défi est de taille et nul ne sera de trop », promet l’autorité municipale. Pour lui, les élections sont terminées. Il n’y a eu ni vainqueurs ni vaincus. Le gagnant c’est incontestablement la ville de Porto-Novo, conclut Charlemagne Yankoty.