Session budgétaire de l’Ordre national des médecins du Bénin: Etablir le Plan de travail annuel 2021

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Société |   Commentaires: 1


En vue d’évaluer les activités mises en œuvre en 2020 et élaborer le Plan de travail annuel (Pta) 2021 de leur association, les membres du Conseil national de l’Ordre national des médecins du Bénin (Onmb) se sont retrouvés, les 6 et 7 novembre derniers, à Bohicon, à la faveur de leur session budgétaire 2020.

LIRE AUSSI:  Célébration de la Tabaski à Abomey: Les musulmans fêteront en respectant les gestes barrières

Faire le point du Plan de travail annuel (Pta) de l’année 2020 et établir celui de 2021 y compris son budget. Tels sont les objectifs de la session budgétaire du Conseil national de l’Ordre national des médecins du Bénin (Onmb) qui s’est déroulée les 6 et 7 novembre derniers à Bohicon.
Pour les neuf membres du Conseil de l’Onmb, cette session est d’autant plus importante qu’elle permet de faire le bilan de ce qui a été fait, de comprendre pourquoi il y a eu échec ou réussite à divers niveaux, d’avoir une vue claire sur les ressources engagées et de se préparer pour l’année nouvelle. «C’est en établissant son budget que l’on gère de façon orthodoxe ce que l’on a prévu de faire pour atteindre les objectifs escomptés», souligne Francis Dossou, président de l’Onmb. Pour les mois à venir, annonce-t-il, l’Ordre entend «confirmer sa présence sur le terrain et dans les affaires le concernant». Toujours pour l’année à venir, l’Onmb voudrait enrôler de nouveaux médecins adhérents et encourager ses membres à payer leurs cotisations individuelles et participer aux activités de l’Ordre.

LIRE AUSSI:  Après un an de grossesse:Elle accouche d’un poisson et d’un serpent

« C’est grâce à ces cotisations que l’Ordre peut financer ses projets, se montrer fort (…), visible et se faire respecter », martèle le président de l’Ordre. Lors de la session, les participants ont, entre autres, suivi une présentation sur les travaux des commissions. A travers ladite présentation, Kamel Lafia, vice-président de l’Ordre, a rappelé que les commissions font partie des organes statutaires de l’Onmb et que leur rôle est primordial dans le fonctionnement de l’Ordre. « Elles ont un rôle de proposition, et il était donc important de faire le point de leurs activités depuis à peu près un an. Presque toutes les commissions ont soumis des propositions et il nous revient de voir comment ces propositions peuvent être mises en pratique afin d’avoir un Ordre proactif, visible et fort comme le souhaite le bureau actuel », précise Kamel Lafia. Pour les années à venir, il a suggéré que ces commissions se mettent beaucoup plus à l’œuvre, car « au-delà de son rôle disciplinaire, le Conseil actuel de l’Ordre a compris, depuis plusieurs années, qu’il faut agir, faire des propositions, afin de promouvoir la profession médicale… ».