Semaine du Numérique au Bénin: Clap de fin

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun| 418 lecteurs


La troisième édition de la Semaine du Numérique a connu son épilogue, vendredi 16 novembre dernier, à Cotonou. Venus du Bénin et d’ailleurs, plusieurs acteurs de l’écosystème du numérique ont pris part aux activités. Les lauréats des challenges organisés dans le cadre de cet évènement ont été distingués au cours d’une soirée de gala.

LIRE AUSSI:  Marie Aguéwé :L’amazone de la Donga

Organisée par le ministère du Numérique et de la Digitalisation avec le soutien de l’Alliance Smart Africa sur le thème : «Le citoyen à l’ère de l’économie numérique», la troisième édition de la Semaine du Numérique s’est achevée après cinq jours d’intenses activités. Venus du Bénin et d’ailleurs, plus de mille participants étaient présents aux différentes activités et communications de cette édition. Au regard de l’importance de l’évènement, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation a été soutenue par sa collègue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladekan et le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, qui a présidé la cérémonie d’ouverture au nom du chef de l’Etat Patrice Talon. Selon lui, cet événement répond à la volonté du gouvernement béninois de faire du Bénin un carrefour numérique dans la sous-région. « Les différentes actions et projets numériques mis en place par le gouvernement n’auront d’effet que si les citoyens que nous sommes en font un bon usage », a-t-il déclaré. Il invite les utilisateurs des services numériques à développer des réflexes numériques au quotidien. Pour lui, le gouvernement accorde une place de choix dans son Programme d’action 2016-2021 au secteur du numérique et aux enjeux qui en découlent.
Le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a reconnu et salué le soutien des partenaires techniques et financiers qui contribuent au développement de ce secteur au Bénin.
En plaçant le citoyen au cœur de cette troisième édition, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, reste attachée à la vision du gouvernement de rendre l’internet accessible à toutes les populations du pays. « Il est important que le numérique soit présent dans toutes les contrées de notre pays », a-t-elle déclaré. A l’en croire, la spécificité de cette année est la tenue de certaines activités hors de Cotonou notamment dans les villes de Porto-Novo, Natitingou et Avrankou.

LIRE AUSSI:  Coopération bénino-française: Laura Flessel, chez Aurélien Agbénonci

Les lauréats distingués

A la suite du panel d’ouverture animé par Lacina Koné, directeur exécutif de l’Alliance Smart Africa, plusieurs communications ont été présentées lors de cette édition. Le panel ministériel sur le pouvoir d’action du citoyen numérique a marqué également les esprits. Les meilleurs des différents challenges numériques organisés dans le cadre de cette édition ont été distingués lors d’une soirée de gala animée par la troupe folklorique, Les Super Anges Houindonaboua. Initié pour stimuler la création et la croissance des entreprises portées par des femmes en vue de contribuer à la création d’emploi, le concours «Les Amazones du Digital » a été remporté par Raïmatou Coulibaly de Agritech. Elle est suivie de Raïnatou Assa de Think Lab et Mélaine Kiossoun de youMatter arrivées respectivement 2e et 3e du challenge. Bessan Eliezer Augustino Agbémavo de Reading Power est reparti avec le Prix spécial Martial Ahyi destiné aux meilleures innovations numériques dans l’éducation tandis que Martial Koffi Noel Amoussou de Tath Corp et Franck Kangni de Holo System ont occupé les 2e et 3e places. Plusieurs jeunes ont pris part au Fintech challenge, un concours réservé aux innovateurs dans la finance digitale, mais à l’arrivée c’est Gilles da Costa de Tondi, Valvida Ismène Fangninou de la Communauté Zindo et Eudoxie Obinti de Finanfa qui ont enlevé les trois prix de cette compétition.