Séance de travail à la présidence de la République: Boni Yayi rassure les jeunes sur l’emploi

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Son rendez-vous périodique avec les jeunes béninois a eu encore lieu hier. Et comme à son habitude, le président de la République a discuté de la problématique de l’emploi avec la jeunesse en quête de travail. Il s’agit pour Boni Yayi de surtout sensibiliser les jeunes sur les mesures prises par le gouvernement pour favoriser la création d’emploi et les opportunités à eux offertes au travers des diverses structures de promotion de l’emploi. Le chef de l’Etat a rappelé qu’environ 30 milliards de francs CFA ont été investis par son gouvernement durant l’année écoulée, permettant de créer environ 17 000 emplois. Pour l’année 2015, le gouvernement, enchaîne Komi Koutché, ministre de l’Economie et des Finances, a budgétisé 38 milliards de francs CFA visant à consolider les acquis. Le ministre explique par ailleurs que des mesures incitatives ont été prises dans la loi de finances exercice 2015 au profit de la
jeunesse. Il s’agit, notamment de la mise en place d’une fiscalité adaptée, à travers la taxe professionnelle synthétique. «Cela part des exonérations importantes accordées en début d’activité à la mise en place de petites taxes pour les entreprises déjà génératrices de revenus», souligne Komi Koutché. Une autre mesure inscrite dans la lettre de notification de crédit dispose que désormais les petites commandes allant jusqu’à 5 millions de francs CFA seront systématiques orientées vers les petites entreprises. De même, le ministre annonce que l’approvisionnement des cantines scolaires, des restaurants universitaires et des cantines militaires en vivres sera désormais assuré par les jeunes farm managers installés. «Chaque franc qui est investi dans l’énergie prend en compte la jeunesse, chaque franc qu’on investit dans les routes, les écoles, les centres de santé, c’est pour la jeunesse. Ce sont des préalables à lever pour assurer la promotion du secteur privé», soutient le président de la République qui plaide pour une flexibilité dans le financement des projets des jeunes.

LIRE AUSSI:  Inscription au fichier national des emplois des chaînes de la dépense publique: Une rallonge d’une semaine accordée aux cadres désireux de s’inscrire