Scrutin du dimanche : Emmanuel Tiando appelle à préserver « notre vivre ensemble »

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Actualités, Droits et devoirs |   Commentaires: Aucun


A travers son allocution d’ouverture du scrutin présidentiel de demain, le président de la Céna, Emmanuel Tiando, a lancé, ce samedi, un vibrant appel au peuple béninois pour la préservation de la paix, la fraternité et la cohésion nationale compte tenu des violences observées ces derniers jours.

LIRE AUSSI:  Recours préélectoraux: La Cour constitutionnelle a tranché

Lors du lancement de la campagne électorale, il y a deux semaines, Emmanuel Tiando avait émis le vœu que cette campagne se déroule dans un climat de paix, de fraternité et dans le respect des dispositions de la loi. Malheureusement, cet appel n’a pas été entendu par tous puisque des incidents ont entaché la campagne électorale dans quelques localités du pays, regrette le président de la Céna. Mais il dit avoir « bon espoir que ce dimanche 11 avril, la raison l’emportera enfin sur la passion afin que le scrutin se déroule sous de meilleurs auspices ». C’est pourquoi il en appelle à l’esprit de patriotisme et au sens de responsabilité de tout un chacun pour la préservation de la paix. « C’est dire que nous devons absolument éviter de commettre l’irréparable en nous abstenant de tenir des propos ou de poser des actes de nature à compromettre les fondements de notre vivre ensemble, c’est-à-dire la paix, la fraternité et la cohésion nationale », exhorte Emmanuel Tiando.

LIRE AUSSI:  Sixième édition des trophées ‘’Femmes de feu’’: Huit lauréates sous les feux de la rampe

Scrutin transparent

Pour cette élection présidentielle, « 4 958 850 Béninoises et Béninois » sont appelés aux urnes, a indiqué le président de la Céna. Ceux-ci sont répartis dans « 15 531 postes de vote ». Emmanuel Tiando rappelle que la particularité de ce scrutin, c’est qu’elle est régie par un nouveau cadre juridique dont l’essentiel porte sur la présentation de candidatures en duo comprenant un président et un vice-président élus ensemble au suffrage universel. L’autre particularité, ajoute-t-il, c’est la participation des Béninois de l’extérieur au vote le même jour que ceux qui résident au pays. La diaspora béninoise ira donc exprimer son suffrage dans onze centres de vote regroupés dans sept pays.

Au sujet de l’organisation du scrutin, gage d’un climat de paix, le président de la Céna rassure les uns et les autres que son institution a pris « toutes les dispositions idoines pour garantir la disponibilité en nombre et à temps du matériel électoral dans les différents postes de vote ». En plus de cela, rappelle-t-il, il y a eu la formation des agents électoraux pour accomplir sans faille, les différentes tâches liées à l’organisation du vote. Emmanuel Tiando va rappeler, plus loin, aux coordonnateurs d’arrondissements et leurs assistants ainsi qu’à tous les membres des postes de vote, le rôle qui est le leur notamment vis-à-vis des partis politiques. En outre, il leur demande d’être courtois et respectueux à l’égard des électeurs, en particulier, les personnes âgées ou handicapées.

LIRE AUSSI:  Financement des projets structurants au Bénin: Une mission de la Bad fait le point avec Abdoulaye Bio Tchané

Difficultés et mesures anti-Covid-19

Malgré les dispositions prises par la Céna pour le bon déroulement du scrutin, des imprévus plombent une partie des travaux en cours. Emmanuel Tiando le reconnaît et précise dans son adresse qu’il s’agit du « blocage de la circulation sur les grands axes routiers menant vers la partie septentrionale du pays ». Mais « grâce aux mesures prises par le gouvernement, poursuit-il, la circulation se rétablit progressivement. Cette situation imprévue signifie que dans certaines localités du nord du Benin, le déploiement du matériel électoral pourrait accuser du retard avec comme conséquence un démarrage tardif des opérations de vote », signale le président de la Céna avant de réaffirmer la détermination de son institution à organiser l’élection en toute transparence.

Pour la protection sanitaire des électeurs et des populations lors du déroulement du vote, le gouvernement béninois a mis à la disposition de la Céna, des lots de masques et gels hydro alcoolique. Ceux-ci « seront déployés dans chaque poste de vote », assure Emmanuel Tiando qui ajoute que grâce à l’appui de la Cedeao son institution a recruté des agents dénommés ” Sentinelles Covid 19 “, qui seront déployés dans chaque poste de vote pour assurer la mise en œuvre des mesures de protection sanitaire et le respect de la distanciation physique. Le président de la Céna exhorte alors chaque électeur à adopter un comportement citoyen en vue de garantir la protection sanitaire de tous contre la pandémie.