Rumeurs au sujet du non-paiement de primes aux Ecureuils: Les plaignants ont jusqu’à demain pour formuler une requête

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le ministère en charge des Sports et la Fédération béninoise de Football ont réagi à travers un communiqué aux rumeurs faisant état du non-paiement de primes à certains joueurs de la sélection nationale ayant pris part aux éliminatoires de la Can 2019. Les deux institutions fustigent ce qu’elles appellent fausses allégations et invitent les plaignants à adresser une requête aux structures compétentes du ministère avec des éléments de preuve au plus tard demain jeudi 23 avril.

LIRE AUSSI:  Chan Maroc 2018: L’entrée en lice des équipes du groupe C

Les joueurs de la sélection nationale et les membres du staff technique qui se sentent brimés après le paiement des primes de la campagne des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019 ont la possibilité de formuler une requête à l’endroit du secrétariat général de la Fédération béninoise de Football (Fbf) ou de la direction du sport d’élite du ministère des Sports au plus tard, ce jeudi 23 avril pour apporter les preuves de leurs plaintes. Accusées dans ce dossier, les autorités en charge du football béninois ont clarifié cette situation qui ternit l’image du sport-roi auréolé d’une brillante qualification des Ecureuils en quarts de finale de la Can égyptienne.
Dans un communiqué cosigné du directeur du sport d’Elite, Bonaventure Coffi Codjia, et du secrétaire général de la Fédération béninoise de football, Claude Paqui, l’occasion est offerte aux plaignants de se faire entendre. Faut-il le signaler, le ministre des Sports, Oswald Homéky, à travers deux sorties médiatiques a rappelé la bonne foi du gouvernement dans ce dossier. A l’en croire, aucun maillon de la qualification des Ecureuils pour la Can 2019, n’a été lésé. C’est pourquoi, la Fbf et le ministère s’opposent à toutes manœuvres tendant à faire croire que des primes sont restées impayées à l’heure où le gouvernement béninois a impulsé un nouvel élan pour le rayonnement du football.
Rappelant les reformes opérées par le gouvernement au profit du sport-roi avec l’amélioration des conditions de vie des joueurs et la mise en place d’un mécanisme transparent de paiement des primes, la Fbf et le ministère des sports n’entendent pas laisser des individus malintentionnés saboter cette dynamique.

LIRE AUSSI:  Chan Maroc 2018: L’entrée en lice des équipes du groupe C