Riposte à la pandémie du Covid-19 au Bénin: L’Allemagne apporte son appui au diagnostic du coronavirus

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Achim Tröster, ambassadeur d’Allemagne près le Bénin, a procédé, ce mercredi 15 avril à Cotonou, à la remise de kits de tests et de matériel de laboratoire au profit du Bénin. Cet appui s’inscrit dans le cadre de la riposte à la pandémie du
Covid-19 qui sévit dans le monde.

LIRE AUSSI:  Installation de la Commission béninoise des Droits de l'Homme: L'adresse du ministre de la Justice Séverin Quenum

Des kits de tests et du matériel de laboratoire d’une valeur de 26 238 000 F Cfa ont été remis, ce mercredi à Cotonou, au ministère de la Santé. Ces équipements et consommables médicaux ont été apportés, sur mandat du ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (Bmz), par trois experts allemands qui ont séjourné du 8 au 16 avril au Bénin dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.
En remettant le lot de matériel, Achim Tröster, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin, s’est réjoui de l’engagement et de la disponibilité dont ont fait montre ces virologues et microbiologiste de la clinique Charité Berlin durant leur séjour en terre béninoise. Des spécialistes locaux de laboratoire sont outillés au diagnostic, de manière fiable et sûre, du nouveau virus SARS-CoV-2 afin de détecter rapidement les cas possibles de la maladie Covid-19, assure l’expert Michael Nagel de la Giz, au nom de ses pairs.
Dr Anges Yadouléton, responsable du Laboratoire de diagnostic des fièvres hémorragiques et du corona, confirme que l’appui des experts allemands permet déjà aux spécialistes locaux formés de mieux identifier les cas positifs de Covid-19 afin d’endiguer plus rapidement la pandémie.
Toutes choses dont se réjouit Pétas Akogbéto, directeur de cabinet du ministre de la Santé, qui présente, au nom du gouvernement et du peuple béninois, sa gratitude aux experts et au gouvernement allemands. Il souligne que ce geste de l’Allemagne,par « devoir de solidarité », est la réponse à une demande d’assistance formulée par le ministre de la Santé, le professeur Benjamin Hounkpatin, pour la mise en place de diagnostics du coronavirus.
« C’est du matériel qu’il nous fallait et c’est arrivé au bon moment où nous revoyons nos stratégies d’intervention contre la pandémie», apprécie-t-il.
Tout en rassurant qu’un bon usage sera fait du matériel réceptionné, Pétas Akogbéto dit espérer que le reste des équipements annoncés viendra dans un bref délai pour répondre à l’aspiration du gouvernement béninois dans la riposte à la Covid-19.

LIRE AUSSI:  commission budgetaire de l'Assemblée nationale: Un budget abattu d’un milliard F Cfa pour Mahougnon Kakpo au Mestfp

En plus…

Un second lot de matériel en provenance d’Allemagne est attendu dans les prochains jours à Cotonou. Il sera composé de kits d’extraction (2500 réactifs), d’un dispositif de détection plus important et d’autres tests de laboratoire (4000 réactifs) pour les virus Corona, le tout d’une valeur de 65 595 000 F Cfa, précise Achim Tröster.
Le diplomate allemand indique que la Coopération technique allemande au Bénin (Giz), à travers ses divers projets/programmes, entend réorienter des ressources pour la riposte à la Covid-19 à hauteur de 3,41 millions d’euros. Ces fonds serviront à financer différentes activités entrant dans le cadre des aides et soutiens au gouvernement. La Giz compte renforcer le système sanitaire de l’Atacora-Ouest et des 2KP (Kouandé, Kérou, Péhunco) en équipements, appuyer les services déconcentrés de l’Etat et les Relais communautaires et volontaires pour une meilleure communication nutritionnelle et hygiène dans ce contexte, tout en soutenant la promotion du système de lavage des mains traditionnel.
Aussi, la Giz entend réhabiliter des branchements publics en eau potable, positionner des dispositifs mobiles de lavage de mains, stimuler la production de masques coton, sensibiliser les populations à l’hygiène soutenue et équiper la Police républicaine de matériel hygiénique.

LIRE AUSSI:  15e journée du procès Icc-Services: L’accusé Clément Sohounou à la barre

Encadré
Une tradition de coopération

La mission allemande qui a séjourné au Bénin est composée de deux virologues de la Charité Berlin, la plus grande clinique universitaire à Berlin et une des plus grandes en Europe, et d’un microbiologiste de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (Giz) GmbH. Elle est soutenue, en termes de personnel et de concept, par le groupe de travail du professeur Drexler du département de virologie de la Charité Berlin, qui a déjà effectué plusieurs missions conjointes avec le Déploiement rapide d’experts dans le domaine de la santé (Seeg).
Le Seeg a été créé par le gouvernement allemand à la suite de l’épidémie de virus Ebola en Afrique de l’Ouest, pour aider les pays partenaires à se préparer et à réagir aux épidémies, à court terme, avec souplesse et dans le monde entier. Au Bénin, la formation des experts nationaux fait partie d’une collaboration avec le laboratoire central,qui date de 2014, selon l’ambassadeur Achim Tröster. C’est ainsi que des équipes allemandes de prévention des épidémies ont été dépêchées avec des équipements par le passé, dans le cadre de la lutte contre les fièvres hémorragiques d’Ebola et de Lassa0

LIRE AUSSI:  2e session ordinaire 2020 de la Haac: D’importants dossiers sur la table des conseillers

C. U. P.