Rentrée scolaire 2020-2021 dans le Borgou-Alibori: Les premières séquences de classe effectives à Parakou

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


L’école béninoise a rouvert ses portes, lundi 28 septembre dernier, pour le compte de l’année scolaire 2020-2021. Dans la plupart des établissements d’enseigne-ments maternel, primaire et secondaire, aussi bien dans le public que dans le privé à Parakou, les premières situations de classe ont déjà eu lieu.

LIRE AUSSI:  Education dans le Mono: Reprise des cours dans les écoles précédemment inondées

A l’instar de leurs homologues de toutes les autres localités du Bénin, les acteurs du secteur de l’éducation au niveau de la maternelle, du primaire et du secondaire de Parakou ont également repris le chemin des classes, lundi 28 septembre dernier. Qu’il s’agisse des responsables, du personnel de l’administration, du corps enseignant et des apprenants, ils ont pris d’assaut les différents établissements scolaires de la ville. Après les retrouvailles, très vite, certaines classes ont eu droit à leurs premières séquences de cours.
Même si dans les écoles primaires publiques Abdoulaye Issa, Dépôt et Wansirou, l’heure était encore aux inscriptions des tout nouveaux apprenants, les activités pédagogiques ont démarré dans la plupart des classes. En charge de la classe de Cm2 à l’Ecole primaire publique de Titirou, Groupe B, Placide Mègbéto a procédé à quelques réglages, avant le démarrage des activités. Conformément aux instructions reçues au niveau de toutes les écoles, cet enseignant prévoit d’organiser une évaluation diagnostique de ses apprenants, mardi 29 et mercredi 30 septembre.
Le constat était le même au niveau de plusieurs collèges publics, privés ou confessionnels de la ville. C’est le cas au collège Ibiscus et aux Ceg Hubert Maga, Titirou et Zongo où déjà en possession de leur emploi du temps, des enseignants s’attellent déjà à la tâche. Le contact pédagogique établi, ils ont déroulé leurs cours avec l’effectif des élèves présents.
Ainsi, dans la commune de Parakou, la reprise des classes a été effective. N’empêche qu’il y ait quelques apprenants qui erraient encore dans la cour des établissements au moment où leurs camarades ont commencé les cours. A défaut d’être venus pour procéder au retrait des bulletins de leurs enfants, certains parents étaient préoccupés par les problèmes de leur transfert.
L’année démarrant dans un contexte lié à la crise sanitaire due au coronavirus, c’est par endroits que le port de masques par les acteurs est observé. Nombreux sont les écoliers, élèves et même des enseignants qui semblent avoir malheureusement oublié le respect des gestes barrières. Même si l’on note la présence remarquable des dispositifs de lavage de mains un peu partout au sein de ces établissements, apprenants, parents et enseignants se côtoyaient sans se soucier de la distanciation qu’ils doivent respecter entre eux. Ils se serraient également les mains sans s’inquiéter.

LIRE AUSSI:  Rentrée scolaire 2019-2020: Tout est prêt!