Renforcement des compétences des ressources humaines: Consolider les acquis par le partage d’expériences

Par La Redaction,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Un atelier s’est ouvert ce mardi 3 juillet à Cotonou pour le partage des expériences relatives au Projet d’appui aux organisations béninoises par le renforcement des compétences des ressources humaines (Paorc). Objectif, consolider les acquis du projet au-delà de son terme.

LIRE AUSSI:  Supposés prélèvements de fonds sur les comptes de ses abonnés: La direction de Mtn Mobile Money Bénin S.A. rassure sa clientèle

Les responsables des ressources humaines de plusieurs ministères sont en atelier de partage d’expériences à Cotonou, dans le cadre du Projet d’appui aux organisations béninoises par le renforcement des compétences des ressources humaines (Paorc). Lancé ce mardi par le directeur de cabinet adjoint du ministre du Travail et de la Fonction publique, Eusèbe Agoua, la rencontre vise à partager les expériences, les leçons et les résultats qui découlent de la mise en œuvre du projet. L’atelier qui entre dans le cadre de la phase de consolidation des acquis du projet, présente un intérêt pédagogique et fera certainement changer les pratiques des cadres au sein des administrations. 

Selon Marie Heuts, chargée d’affaire par intérim de l’ambassade du Royaume de Belgique au Bénin, la capitalisation est l’une des conditions pour que le processus soutenu par son pays soit durable et qu’il y ait des possibilités de pérennisation. « Si nous avons invité les représentants de la plupart des ministères du gouvernement béninois, c’est pour partager et réfléchir avec eux », explique-t-elle.
Pendant les deux jours que durent les travaux, le concept des parcours d’acquisition des compétences sera présenté avec ses étapes, ses outils, indique-t-elle. Les leçons et recommandations qui peuvent être retenues de ce projet concernant cette démarche innovante pour le renforcement des compétences seront présentées et analysées. Ensuite, les participants revisiteront les processus de parcours intersectoriel qui portent sur la mise en place et l’amélioration des processus de gestion des compétences.
De même, signale Marie Heuts, la présentation des produits obtenus de la mise en œuvre du Paorc vise à inciter les ministères à s’engager dans une démarche renouvelée du processus de formation continue. Pour elle, la démarche des parcours de compétence est une démarche qui permet d’assurer une certaine qualité du processus de formation. « Cette démarche de qualité mérite qu’on s’y attarde, à chacune de ses étapes », souligne-t-elle, précisant que cela pourrait déboucher sur des résultats et des impacts en termes de performance des individus et des organisations.
M. Agoua dit noter que la démarche du parcours d’acquisition de compétences proposée par le projet vient affiner les outils de planification stratégique des ressources humaines. Il rassure que le ministre du Travail s’emploiera à développer une stratégie de diffusion de l’information sur les parcours d’acquisition des compétences au sein des ministères et institutions de l’État en guise de bonnes pratiques.
L’objectif du Paorc est de rendre les organisations et secteurs bénéficiaires plus performants dans leurs services au public et leur contribution au développement du pays. De façon spécifique, les compétences des ressources humaines des organisations bénéficiaires sont renforcées durablement.

LIRE AUSSI:  Rejet de déchets dans les zones humides et dans l’océan: Menaces sur les ressources halieutiques