Réforme de dématérialisation dans la Fonction publique : Un SMS pour consulter les actes administratifs de carrière

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le ministère en charge de la Fonction publique rend désormais possible la consultation par les agents de l’Etat de leurs actes administratifs de carrière. Cette plateforme électronique lancée, ce mardi 5 septembre, fait partie d’un paquet de chantiers de dématérialisation de certaines procédures au niveau de la Fonction publique.

LIRE AUSSI:  Formation des nouveaux Ape du Masmf: 150 assistants sociaux sensibilisés sur leurs missions

Le chemin de croix récurrent des agents de l’Etat dans le suivi des actes de carrière tire vers sa fin. La bonne nouvelle est tombée, hier, avec le lancement officiel de l’accès matérialisé aux actes administratifs de carrière des agent permanents de l’Etat (Ape) par le ministère en charge de la Fonction publique. Pour le directeur général de la Fonction publique par intérim, Eusèbe Agoua, il s’agit d’une mutation profonde, un couronnement de la volonté politique de faire de l’administration béninoise une administration de développement. « La dynamique actuelle est de donner l’image d’une administration de développement qui fera reculer les nombreuses plaintes des usagers », soutient-il.
La réforme repose sur trois chantiers informatiques phares à savoir la plate-forme sms de renseignements des agents de l’Etat sur leur dernière situation administrative, la plateforme de mise en ligne sécurisée des actes administratifs de gestion des carrières et de pension ainsi que le module d’avancement des agents de l’Etat avec production des actes administratifs.
Sur le premier chantier, le ministère, grâce à un partenariat avec les réseaux GSM, offre la possibilité à tout agent de l’Etat de s’enquérir de sa situation administrative à partir d’un téléphone portable. Le processus présente deux étapes : la phase d’inscription et celle de consultation. Primo, le requérant envoie par SMS sa date de première prise de fonction au format JJMMAAAA plus son numéro matricule au numéro 66 89 99 99 ou au 63 63 60 60. Le système après validation de son inscription lui renvoie un code secret. Secundo, ce code est à nouveau envoyé en plus du numéro matricule aux mêmes numéros de téléphone. Le requérant reçoit alors un message qui lui indique son nom et prénoms, sa date de prise de fonction, son grade actuel et la référence de l’acte administratif dans le circuit.

LIRE AUSSI:  Vœux de nouvel an 2016 du président de la République à la nation : L'éthique de la bonne gouvernance réaffirmée

Vers l’avancement automatique ?

Les deux derniers chantiers sont exécutés à partir du portail web du ministère, www.travail.gouv.bj. « Ce site offre désormais à tout agent de l’administration de télécharger des actes administratifs les concernant grâce à un système d’inscription sécurisé », souligne Prosper Idohou, chef division à la Cellule de gestion du fichier unique de référence (Cgfur) à la direction générale de la Fonction publique. De même, le site offre un espace carrière à partir duquel l’agent peut disposer de toutes les informations concernant sa situation administrative. Prosper Idohou assure que les mesures de sécurité ont été prises sur les diverses plateformes pour protéger les données personnelles des agents.
« Le ministère veut asseoir son décollage sur des piliers qui ne laissent aucune chance à la tricherie ou à l’imperfection, à la lenteur administrative, à l’approximation, à la corruption, aux tracasseries d’accès aux services », affirme Adidjatou Mathys, ministre en charge du Travail. Elle souligne que la réforme sur l’accès dématérialisé aux actes administratifs de carrière des agents de l’Etat est un pan de la révolution numérique que le gouvernement entend introduire dans les pratiques administratives. Ainsi, elle estime que ces plateformes modernes vont désormais faciliter la communication avec les agents de l’Etat afin qu’ils se consacrent mieux à leur travail en lieu et place des multiples déplacements dans les couloirs de la direction générale de la Fonction publique. « Il est désormais possible de connaître votre dernière situation administrative, à travers votre téléphone portable par un simple sms », renseigne le ministre. Adidjatou Mathys assure que les agents ne vont plus se débattre « pour évoluer et changer de grade, déposer un dossier et le suivre, faire des allers-retours interminables souvent à grands frais, pour faire évoluer ledit dossier ». Elle évoque d’autres chantiers en projet, en l’occurrence l’avancement automatique et la dématérialisation du circuit de traitement des dossiers, en relation avec le ministère de l’Economie et des Finances?