Recrutement pour le compte de l’armée et de la police: Remise de fourragères aux appelés de la classe 2019

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


En formation depuis 3 mois au Centre de formation militaire de Bembèrèkè, les 1 100 nouvelles recrues des Forces armées béninoises et de la Police républicaine ont été présentés au drapeau, vendredi 11 septembre dernier. La remise de fourragères et un défilé militaire ont également marqué la

LIRE AUSSI:  Drame à Goumori: Un braconnier abattu après avoir tué un pisteur

L’Armée béninoise et la Police républicaine voient leurs effectifs renforcés. En formation au Centre de formation militaire de Bembèrèkè, depuis 3 mois, les appelés de la classe 2019 au nombre de 1 100 ont été présentés au drapeau, vendredi 11 septembre dernier. La cérémonie de leur sortie, au terme de la formation, a également été marquée par la remise de fourragères et un défilé militaire. Solennellement engagés sous le drapeau, ils viennent ainsi de finir définitivement avec la vie civile.
La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Défense, Alain Fortuné Nouatin et de son homologue de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia, puis du haut commandement militaire et de la Police républicaine. C’était également devant les parents et proches des nouvelles recrues.
« On ne peut que se féliciter, après avoir félicité le président de la République et l’ensemble du gouvernement, ainsi que tout le peuple béninois », a indiqué le ministre Sacca Lafia. Avec la nouvelle formule de formation donnée à la police au niveau supérieur, il n’a pas caché sa satisfaction. Dans les prochains jours, avertit-il, les populations s’apercevront que quelque chose a changé.
Abondant dans le même sens, le ministre Alain Fortuné Nouatin, a indiqué que c’est parce que aucun des appelés n’a bénéficié de traitement de faveur que ce résultat a été obtenu en 3 mois. Tous, rassure-t-il, ont réussi à tirer leur épingle du jeu. « Cela témoigne de leur engagement à servir sous le drapeau », a-t-il poursuivi.
« Cette promotion fait au total un effectif de 1 100 jeunes dont 37 filles et 563 garçons pour la Police républicaine, 66 filles et 434 garçons pour les Forces armées béninoises. Leur moyenne d’âge est de 22 ans. Leur niveau d’études se situe entre le Bepc et le Master »,
a précisé le directeur du Centre de formation militaire de Bembèrèkè, commandant Sylvain Mèdéton.

LIRE AUSSI:  Gouvernance politique: Des cadres de l’administration informés sur la vision du gouvernement