Réception dans l’Ordre national du Bénin: Des membres du CES 5e mandature décorés

Par Site par défaut,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Deux fois reportée, la distinction honorifique des membres du Conseil économique et social cinquième mandature et de trois administratifs a enfin eu lieu, jeudi 14 janvier à Cotonou. La cérémonie présidée par Koubourath Osséni, grande chancelière de l’Ordre national du Bénin, a enregistré la présence des présidents des institutions du Bénin à savoir, Théodore Holo, de la Cour constitutionnelle, Marcelline Gbèha de la Haute cour de Justice, et de Ousmane Batoko de la Cour suprême, Théophile Yarou, ministre de la Défense, outre les parents et amis des récipiendaires.

LIRE AUSSI:  Présidentielle du 28 février prochain: Nicéphore, Rosine et Galiou Soglo se démarquent du choix fait par la Rb

Les 15 nouveaux conseillers membres du Conseil économique et social cinquième mandature et trois collaborateurs administratifs de l’institution sont désormais admis dans l’Ordre national du Bénin après deux reports dus à des contretemps.

Parmi eux deux sont élevés à la dignité de grand officier de l’Ordre national du Bénin. Il s’agit de Augustin Tabé Gbian, président du CES, et du général de division Oké Soumanou. Onze autres sont faits Commandeurs de l’Ordre national du Bénin sur les 13 prévus et répondent au nom d’Alimatou Abdoulaye, Saratou Adéoti Kabassi, Micheline Gbèha, Noël Chadaré, Christophe Dovonou, Daniel Fangbédji, Donatien Gbadessi, Soufianou Imourou, Victor Gbèdo, Espérant Hounkanrin Noutaïs, Jean Olouka. Quant aux administratifs Samuel Ahokpa, Octave Gomez et Lisette Codo, ils sont reçus dans l’Ordre national du Bénin respectivement aux grades d’officier, de chevalier du mérite et de chevalier.
Après un bref aperçu du parcours scolaire et académique, de la vie professionnelle et associative des récipiendaires suivi du rituel du port des médailles, Koubourath Osséni, Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin, a souligné que les promus constituent des modèles à encourager, des cadres compétents, des hommes et femmes d’affaires valeureux, des porteurs de projets viables pour les communauté rurales, etc. «Ce sont ces qualités aussi bien individuelles que collectives que la nation salue aujourd’hui à l’aune de cette réception dans l’Ordre», a expliqué la grande chancelière.
Au nom des nouveaux promus, Micheline Gbèha, porte-parole, a exprimé sa gratitude tant à Dieu qu’aux hautes autorités du Bénin. Selon elle, les autorités ont attaché du prix au respect des règles et normes établies. Elle a dédié les distinctions honorifiques à leurs parents, leurs conjointes et conjoints sans oublier leurs collègues. Enfin, elle relève que cette élevation dans l’Ordre est un réconfort moral qui les dopera pour plus d’effort que par le passé. «Nous ne dormirons pas sur nos lauriers et nous nous engageons fermement à œuvrer chaque jour pour être des modèles dans nos milieux», a-t-elle assuré. ?

LIRE AUSSI:  55e anniversaire de la fête de l’indépendance: Beaucoup d’attractions ont marqué la fête à Lokossa