Rayonnement de l’arrondissement de Sè: Une nouvelle équipe aux commandes de l’Adecus

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


L’Association de développement économique, culturel et social (Adecus Mia djlatodo) de l’arrondissement de Sè, dans le département du Mono, était samedi 8 mai dernier en congrès extraordinaire consacré au renouvellement de ses instances dirigeantes.
Au terme d’un scrutin secret, Alban Bienvenu Bessan, Laurent Tossou et quelques autres personnalités de la localité ont été élus à la tête de l’Adecus Mia djlatodo pour les cinq prochaines années.

LIRE AUSSI:  Accompagnement des Petites et moyennes entreprises au Bénin: Société générale Bénin crée la Maison de la Pme

L’Association de développement économique, culturel et social (Adecus Mia djlatodo) de l’arrondissement de Sè situé à 90 km de Cotonou a de nouveaux dirigeants à sa tête.
Ces derniers ont été choisis à la faveur d’un vote secret au cours du congrès extraordinaire tenu samedi dernier. Entre autres, pour le poste de président de l’Adecus Mia djlatodo, le choix a été porté sur Alban Bienvenu Bessan, coordonnateur de l’Unité de gestion des réformes des finances publiques au ministère de l’Economie et des Finances. Il a été élu par 74 voix contre 21 pour son challenger. Il sera aidé dans ses fonctions par Laurent Tossou élu vice-président, Hervé Sossou au poste de secrétaire général et six autres personnalités. Neuf autres filles et fils de la cité de la poterie ont été élus pour le compte du Conseil de surveillance de l’Adecus Mia djlatodo. Suivra dans les prochains jours, l’élection des membres des bureaux de sections villageoises.

LIRE AUSSI:  Session extraordinaire du Conseil communal de Natitingou: Une centrale solaire et une université bientôt installées

Découpé en 19 villages, Sè est l’un des six arrondissements de la commune de Houéyogbé, dans le département du Mono. Le maire de la commune, Cyriaque Domingo, venu lancer les travaux du congrès, a estimé que ces assises sont un pas important vers la mise en place du bureau de l’association de développement au niveau communal, organe qui, dit-il, a fait défaut lors de la séance de reddition de comptes du chef de l’Etat à l’étape de Houéyogbé. Pour le maire, la relance des activités des associations à la base aidera le conseil communal à mieux cerner les préoccupations de développement. En ces associations, le maire trouve les meilleurs porte-parole du peuple. « Je ne serai plus le porte-parole pour faire des demandes au nom du peuple », souligne l’autorité communale. Mais au-delà de cette mission, il est attendu spécifiquement d’Alban Bienvenu Bessan et de son équipe, que soient écrites les plus belles pages de l’histoire de l’Adecus Mia djlatodo.
« Ce sont nos enfants et nous comptons beaucoup sur eux », confirme Raphaël Goudjinou, le président du bureau sortant.

LIRE AUSSI:  Baccalauréat 2018: Les universités privées déjà à la conquête des futurs étudiants
Diagnostic stratégique des maux de Sè

Alban Bienvenu Bessan estime que son élection lui procure une satisfaction morale. «Parce que c’est un engagement patriotique que nous venons de prendre et ceci, grâce à la confiance que nos parents, nos aînés ont placée en nous», note-t-il avant de poursuivre que ces derniers ont su qu’ils ont des potentialités pour faire rayonner l’arrondissement de Sè.
« L’engagement de notre équipe, dévoile le nouveau président, c’est de procéder très tôt à un diagnostic des différents maux qui minent la population de Sè pour que ceci soit traduit dans un plan stratégique afin qu’avec les moyens disponibles, nous puissions conduire ensemble le développement de la localité». Ce faisant, estiment les membres de la nouvelle équipe dirigeante, ils vont contribuer, in fine, à la réalisation des projets et programmes que le gouvernement est en train de mettre en place. Le bureau sortant dirigé par Raphaël Goudjinou a régné pendant 17 années.