Ratification de la Charte amendée de l’Oci: Un instrument juridique aux multiples bénéfices

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


A la faveur d’une conférence de presse animée, ce mercredi 12 août, à Cotonou, le député du parti Bloc républicain, Ibourahima Ousmane et ses pairs de l’Union islamique du Bénin (Uib) ont approuvé la ratification, par le Bénin, de la Charte amendée de l’Organisation de la coopération islamique (Oci). A cette occasion, le conférencier a présenté le contenu de la Charte et l’intérêt pour le Bénin de ratifier un tel document.

LIRE AUSSI:  Descente du Menc surles sites du Pditt: Le haut débit disponible d’ici décembre prochain

Selon Ibrahim Ousmane, cette Charte adoptée en 1972 à Djedda puis amendée en 2008 à Dakar, repose sur des objectifs et des principes clairs. L’outil promeut, entre autres, la bonne gouvernance, les droits de l’homme, les libertés fondamentales, la démocratie et l’Etat de droit, la protection de l’environnement.

Pour le député du parti Bloc républicain, l’autorisation de ratification de cette charte, adoptée par l’Assemblée nationale, montre à quel point le gouvernement du président Patrice Talon est respectueux des droits de l’homme et réaffirme à la communauté internationale et à ses citoyens, son attachement à la défense des droits fondamentaux et à la lutte contre la pauvreté.

La ratification de ladite Charte présente aussi des intérêts économiques pour le pays, souligne Ibourahima Ousmane. Le document permettra, en effet, au Bénin d’accéder à divers mécanismes de financements contenus dans les accords spécifiques et surtout d’être éligible aux programmes de développement qu’offrent les banques et autres institutions de financement du monde arabe. En outre, Ibourahima Ousmane a présenté les avantages que la Charte amendée de l’Oci offre à la communauté islamique du Bénin.

LIRE AUSSI:  Formation sur les techniques de plaidoyer à BohiconL’Ong Alcrer renforce les acteurs des cellules de participation citoyenne

Pour finir, il a salué la clairvoyance du gouvernement Talon qui a introduit le document à l’Assemblée nationale puis, les nombreuses réalisations du chef de l’Etat à travers tout le Bénin. Tout cela témoigne que « l’amour du chef de l’Etat pour les filles et fils de notre pays est sans égard… », a-t-il soutenu.