Protection des personnes du 3e âge:Bientôt une maison-famille à Savè

Par zounars,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le responsable de la Communauté Sant’Egidio du Bénin, Dr Léopold Djogbédé, a animé hier jeudi 5 mars à Cotonou une conférence de presse sur le thème «Alliance entre jeunes et personnes du troisième âge, le chemin du futur pour l’humanité». Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du projet de construction de la maison-famille dont la première pierre a été posée mercredi 4 mars dernier dans la commune de Savè, a connu la présence de la directrice des personnes de 3e âge au ministère de la famille Latifatou Yorou Boukary.

LIRE AUSSI:  Systèmes sanitaires du Mono et du Couffo: Le point des indicateurs de performance et les attentes

Le monde comptera d’ici 2050 deux milliards de personnes âgées. C’est dire que la protection des personnes du troisième âge est devenue une réelle préoccupation. La communauté Sant’Egidio, née à Rome en 1968 et présente au Bénin depuis 12 ans, fait de cette problématique son cheval de bataille. Grâce aux descentes qu’ils effectuent sur le terrain, les membres de cette communauté identifient les personnes âgées qui vivent hors de la société dans une grande précarité parce que souvent stigmatisées. Par ce projet de construction d’une maison-famille, la communauté Sant’Egidio voudrait partager avec tout le peuple béninois, la nécessité de protéger cette couche vulnérable de la population et d’améliorer leurs conditions de vie.

Dans son propos liminaire, le responsable au Bénin de la communauté Sant’Egidio Dr Léopold Djogbédé a souligné que la démocratie ne se limite pas seulement à la tenue à bonne date des élections mais c’est aussi et surtout, au respect des droits humains et à la protection de la personne humaine. Il a précisé que le projet de construction d’une maison de famille a été porté par la communauté Sant’Egidio dans les 73 pays où cette communauté est présente. Une quête a été faite dans ces pays et c’est un montant d’environ 15 millions francs CFA qui est revenu au Bénin pour la construction de sa maison-famille. Le terrain où cette maison sera construite a été gracieusement offert par une collectivité de la commune de Savè. Les jeunes qui vont travailler dans cette maison le feront de manière bénévole. «C’est un projet qui vise à lutter contre l’isolement des personnes de 3e âge, à décourager leur exclusion de la société et permettre une intégration inter-générationnelle puisque les jeunes pourront aussi se rendre dans cette maison afin d’échanger avec ces personnes», a-t-il laissé entendre.

LIRE AUSSI:  Assassinat / 15e dossier: Oumarou Garba condamné par défaut à 20 ans de travaux forcés

L’état des lieux

Invitée à cette conférence, la directrice des personnes de 3e âge Latifatou Yorou Boukary, représentant le ministre de la Famille a énuméré quelques actions du gouvernement qui vont dans le sens de la protection des personnes du 3e âge. Il s’agit en l’occurrence du Plan d’action national pour le vieillissement actif dont la feuille de route vise à soulager les peines des personnes âgées par la réduction de la pauvreté, de l’exclusion sociale dont ces personnes sont victimes, mettre en place des centres d’intégration et d’épanouissement, les rassembler en association pour mettre à leur disposition des microcrédits afin qu’elles soient actives malgré leur âge. La direction dont elle a la charge s’occupe de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans ce sens et l’une des actions menées en partenariat avec l’OMS est la consultation gratuite au profit des personnes du 3e âge suivie de don de médicaments. Ce qui permet le dépistage de l’arthrose arthrite et certaines maladies chroniques dont souffrent généralement ces personnes.