Promotion du numérique dans les pays francophones; Le Réseau des ministres de l’Economie numérique de l’Oif se met en place

Par Bruno SEWADE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le Réseau des ministres de l’Economie numérique de l’Oif se met en place

Le Réseau des ministres de l’Economie numérique des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie –Oif) a fait l’objet d’une conférence de presse co-animée, ce mercredi 14 mars à Cotonou, par le ministre en charge de l’Economie numérique, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, son collègue des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, et le directeur représentant régional de la Francophonie, Eric Adja.

LIRE AUSSI:  Finale du concours “Get in the ring”: Des start-up béninoises révélées

Le gouvernement est décidé à faire du Bénin la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et de l’inclusion sociale. La visite au Bénin en décembre 2017 de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a été l’occasion pour poser les jalons de la mise en place du Réseau des ministres de l’Economie numérique de l’Oif. Au cours d’une conférence de presse, ce mercredi à Cotonou, le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, son collègue en charge de l’Economie numérique, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, et le directeur représentant régional de l’Oif, Eric Adja, ont expliqué l’importance de cette initiative et les bénéfices que les pays en tireront.
Pour le ministre en charge des Affaires étrangères, le numérique est devenu aujourd’hui un domaine d’importance et de passion. Lorsque les organisations internationales prennent des décisions dans le domaine du numérique, estime Aurélien Agbénonci, il faut les appliquer. A son avis, c’est une évidence que les technologies de l’information et de la communication doivent être utilisées comme catalyseur de la croissance économique.
La mise en place de ce réseau, selon le ministre en charge de l’Economie numérique, vise à créer un creuset de rencontre et d’échanges entre les responsables des départements ministériels en charge de l’Economie numérique en vue d’accompagner les pays membres de l’espace francophone. Aussi, vise-t-elle à mutualiser les efforts des pays dans ce domaine. C’est une opportunité d’échanges de meilleures pratiques ; le réseau couvre l’ensemble des activités relatives au numérique, précise Aurélie Adam Soulé Zoumarou.
Sur les enjeux socio-économiques et les avantages du numérique, elle a expliqué qu’il y a aujourd’hui l’émergence de nouveaux services avec un nouvel ordre économique et que le numérique apparaît comme un espace de liberté.
Au regard de tous ces avantages, elle a pris l’engagement que son ministère mettra tout en œuvre pour que le réseau soit dynamique.
Le directeur représentant régional de l’Oif, Eric Adja, pour sa part, se réjouit que le Bénin prenne le devant de cette initiative qui doit regrouper 84 pays. Avec le numérique, les questions du Nord et du Sud sont bousculées, estime-t-il. Il indique que l’Oif a donné son accord pour l’appui de la vulgarisation du Code numérique du Bénin qui, selon le ministre en charge de l’Economie numérique, est actuellement en cours de promulgation.

LIRE AUSSI:  Tournée statutaire du préfet de l’Atacora-Donga: La commune de Kérou alerte la tutelle sur son calvaire