Promotion de l’excellence: Les meilleurs élèves au CEP 2015 chez le médiateur de la République

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubriques: Education |   Commentaires: Aucun


Le médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun a échangé hier mardi 8 septembre, avec les meilleurs élèves à l’examen du Certificat d’études primaires (CEP), session de Juin 2015. Les enfants ont saisi l’occasion pour s’imprégner de la mission de cette institution qui est à sa deuxième mandature.

LIRE AUSSI:  Rentrée scolaire 2015-2016: Une effectivité conditionnelle

Ils sont au total 95 enfants à visiter hier le médiateur de la République à Porto-Novo. Ils ont enregistré les meilleurs résultats au Certificat d’études primaires, session de Juin 2015 et proviennent tous des 77 communes du Bénin. Ces meilleurs élèves sont en colonies de vacances pour se distraire tant soit peu. Ils ont tenu à marquer un arrêt au siège du médiateur de la République pour découvrir un peu l’institution à travers sa mission et ses activités. Ce que leur a bien accordé le patron des lieux, Joseph Gnonlonfoun qui a reçu ces meilleurs élèves dans ses locaux en début d’après-midi d’hier.

La délégation des élèves était conduite par la directrice de la Promotion de la Scolarisation au niveau du ministère des Enseignements maternel et primaire (MEMP), Solange Odjo. C’est d’ailleurs à celle-ci qu’a échu l’honneur de présenter ces enfants et de préciser au médiateur de la République le contexte de cette colonie de vacances organisée au profit de ces meilleurs élèves au CEP 2015.
Solange Odjo a expliqué que ces élèves ne sont pas que admis brillamment au CEP. Ils ont décroché aussi leur entrée en sixième, ce qui leur permet d’être classés facilement au collège. «C’est des enfants qui ont obtenu de très bonnes notes dans toutes les matières. C’est des têtes non seulement bien faites mais aussi bien pleines. La crème de la crème», a souligné la directrice de la Promotion de la Scolarisation au niveau du MEMP.
Le médiateur de la République s’est dit heureux de recevoir ces meilleurs élèves. Joseph Gnonlonfoun qui a obtenu son CEP en 1956 a félicité ses hôtes avant de leur demander de maintenir le cap pour être toujours les meilleurs du Bénin. Car, le pays compte beaucoup sur eux pour une relève de qualité pour sonner surtout le glas des tares de l’administration béninoise. «Nous vous envoyons en mission pour que l’administration de demain soit mieux structurée et fonctionne mieux. Nous ne voulons plus une administration tracassière», a laissé entendre le médiateur de la République qui a appelé ses enfants à la culture de l’esprit civique et citoyen.

LIRE AUSSI:  Appellation et organisation du baccalauréat: La Conetra-Bac réclame des réajustements

Le Zou concerné aussi

Le secrétaire général du médiateur de la République, Emilien Amoussou a présenté aux enfants l’institution. Il a fait l’historique de l’institutionnalisation du médiateur de la République dont l’idée a germé depuis la Conférence nationale de février 1990 avant de prendre réellement corps en 2006 avec la création de l’Organe présidentiel de médiation (OPM). Lequel organe sera ensuite mué en 2010 en médiateur de la République suite à la promulgation de la loi qui l’institue et adoptée par l’Assemblée nationale le 14 juillet 2009, a expliqué aux enfants Emilien Amoussou. L’institution a pour mission de recevoir les plaintes des citoyens relative au fonctionnement des administrations centrales, des collectivités décentralisées, des établissements publics et les étudie afin d’y apporter des solutions équitables. A la date d’hier mardi 8 septembre, elle a enregistré 3047 recours depuis sa création. Emilien Amoussou a aussi fait part aux enfants des limites de la mission du médiateur de la République qui n’intervient que dans les dossiers ayant une implication du secteur public. Les litiges entre les agents de l’Etat et leurs autorités hiérarchiques et les dossiers pendants devant la Justice qui oppose un citoyen à l’administration ne relèvent pas du ressort du médiateur de la République, précise le secrétaire général de l’institution aux meilleurs élèves du CEP 2015 au Bénin.

LIRE AUSSI:  Visite d’une délégation de l’ONIP au deuxième site de UFUK-Bénin: Pour un partenariat gagnant-gagnant entre La Nation et l’école

Les enfants «Amis de Jésus» échangent avec Joseph Gnonlonfoun

Avant les meilleurs élèves au CEP 2015, le médiateur de la République a reçu les enfants «Amis de Jésus» de l’Eglise du christianisme céleste venus découvrir aussi l’institution. La délégation composée de plus de 200 enfants était conduite par le pasteur Mathieu Fagla qui a présenté au médiateur de la République la Cellule de pilotage des structures d’encadrement des enfants «Amis de Jésus» de l’Eglise du christianisme céleste. Créée le 24 novembre 2008, cette cellule a pour mission de coordonner toutes les activités relatives à la formation biblique, religieuse, civique et morale des enfants conformément à la culture chrétienne céleste afin de préparer pour l’église et pour notre pays, une relève de qualité, a indiqué le secrétaire de la Cellule, James Houessou.
La visite de la délégation hier s’inscrit dans le cadre de la journée récréative dénommée « Journée pour christ » qu’organise chaque année l’église du Christianisme céleste au profit de ces enfants. Le choix a été porté cette année sur la visite du médiateur de la République dans le but de connaître cette institution et le joue qu’elle joue dans le renforcement de la paix au Bénin. Joseph Gnonlonfoun et les siens ont réservé un accueil chaleureux à ces enfants chrétiens célestes qui sont repartis désormais imprégnés des attributions du médiateur de la République.
Th.C. N.