Promotion de l’excellence: La Fondation Claudine Talon gratifie les 50 meilleurs au Bepc

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les cinquante meilleurs candidats du Bénin à l’issue de l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) ont été récompensés ce mardi 1er août, jour de la célébration de la fête nationale par la Fondation Claudine Talon. Un geste qui vise à les encourager.

LIRE AUSSI:  Mabingué Ngom, directeur régional de l’Unfpa pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a/s de la santé reproductive, infantile et néonatale: « Il faut viser l’accélération de la marche vers la transformation »

Une pépinière à encourager et à entretenir ! Les cinquante meilleurs élèves au Brevet d’études du premier cycle (Bepc 2017) ont été récompensés pour leurs efforts, ce mardi 1er août, par la Fondation Claudine Talon. « Ils ont démontré qu’ils ont des capacités. Ils se sont appliqués et nous voulons les aider à poursuivre leurs rêves », a indiqué le père Alain Ayimihouè, porte-parole des encadreurs au cours de la cérémonie. Et des rêves, ils en ont vraiment.  
Pédiatre, expert-comptable, ingénieur, concepteur de robot, neurologue… Les carrières envisagées par ces jeunes apprenants sortent de l’ordinaire, mais répondent également aux besoins identifiés par eux au niveau de la société. Des ambitions qui font la fierté de cette fondation qui porte le nom de la Première dame du Bénin. C’est la raison pour laquelle Claude Borna de la Fondation a partagé avec les lauréats, les valeurs de ladite fondation, qui se résument en la solidarité, le soutien aux indigents, la promotion et la consolidation de la famille, le respect des différences, l’intégrité, la confiance, la fiabilité, la transparence, l’humilité, le dévouement, l’efficacité …
A chacun de ces 50 apprenants méritants, Claudine Talon a personnellement remis un lot composé d’un ordinateur-
tablette et d’un power-bank solaire pour l’alimentation en énergie. Ces tablettes et ordinateurs proposent un riche contenu de plus de 60 activités éducatives, ludiques et instructives. « Des outils d’apprentissage qui leur seront très utiles dans leur cursus scolaire, non seulement pour apprendre mais aussi pour communiquer tout en utilisant les nouvelles technologies », estime la fondation. « Une récompense largement méritée », dira pour sa part Claudine Talon qui a exprimé les félicitations de son institution aux encadreurs et parents des heureux lauréats. Ce don, elle le voit comme une marque d’engagement et un outil utile à même d’aider les 50 candidats à se maintenir dans le cercle de l’excellence. C’est d’ailleurs leur plus gros challenge, pense aussi le père Alain Ayimihouè qui les a invités à se maintenir au sommet.
Là-dessus, Mauricette Makin, porte-parole des heureux du jour, invite à leur faire confiance. « Dans trois ans, à l’issue du Baccalauréat, nous serons à nouveau dans les locaux de la fondation pour être récompensés », s’est-elle engagée au nom de ses camarades. « Cette cérémonie ne sera pas pour nous un alibi pour nous reposer, mais ce sera comme une stimulation », poursuit, heureuse, Mauricette. Aux côtés du Gouvernement et d’autres partenaires, la Fondation Claudine Talon entend davantage apporter sa contribution pour que tous les enfants du Bénin aient un accès équitable à une éducation de qualité.

LIRE AUSSI:  Semaine de la biodiversité et de la recherche forestière: Des actions concertées pour la conservation de la diversité