Projets et grandes réalisations du chef de l’Etat: Ouidah sensibilisée sur la mise en œuvre du Pag

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


En vue de mettre un terme aux supputations relatives à la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement (Pag), ce dimanche 4 novembre, au cours d’une séance de sensibilisation des populations de la commune de Ouidah, Maximin Alapini, membre du parti Alternative citoyenne, a fait une mise au point sur les réalisations et les projets du gouvernement au profit de Ouidah.

LIRE AUSSI:  Hashim Hounkpatin, spécialiste en médecine préventive: « Le sucre est plus additif que la cocaïne »

La commune de Ouidah n’est pas en marge des projets et des grandes réalisations du Programme d’action du gouvernement (Pag), pour le quinquennat 2016-2021. Pour édifier, à ce propos, les populations de Ouidah ont été entretenues sur les différents projets et réalisations prévus dans le Pag au profit de la cinquième circonscription électorale. A cet exercice, Maximin Alapini, membre du parti Alternative citoyenne soutenu par le président du parti, Roch David-Gnanhoui et le vice-président, Séraphin Agbahoungbata, s’est employé. L’objectif est de mettre fin aux intoxications et propos infondés qu’entretiennent certains au sein de l’opinion. 

L’initiateur de la séance, Maximin Alapini, a partagé à l’occasion, avec ses concitoyens de la commune de Ouidah, quelques projets et réalisations programmés et déjà en cours de réalisation à Allada, Kpomassè, Tori, Toffo, et bien entendu Ouidah. Et ceci, « pour faire taire les oiseaux de mauvais augure qui oeuvrent à détruire l’image de marque du chef de l’Etat », martèle-t-il. A ses dires, ces différentes communes représentent une vitrine culturelle, de tourisme et de haut lieu du savoir. Raison pour laquelle le chef de l’Etat, Patrice Talon, et son gouvernement ont mis l’accent sur ces volets pour le développement de ces localités et celle de Ouidah en particulier. A propos des projets dont elles bénéficient, Maximin Alapini a évoqué la reconstruction à l’identique de la Cité historique de Ouidah qui prend en compte la restauration du fort portugais, la reconstruction des forts français et anglais, la construction du bateau de départ, la réhabilitation de la Route de l’esclave, de la Place aux enchères à la Porte du non-retour, etc. A cela s’ajoutent la construction du musée ‘‘Esclavage, résistance et mémoire Toussaint Louverture d’Allada’’, la construction d’une station balnéaire d’exception avec l’aménagement d’une digue immergée de quatre kilomètres, la construction d’un village de vacances, d’un hôtel trois étoiles, d’un terrain de golf, entre autres. Le projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch), la réhabilitation des routes, l’aménagement et le bitumage de la route des pêches, la délocalisation de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg) d’Abomey-Calavi à Ouidah, et autres réalisations dans le domaine énergétique, de la sécurité publique, sont aussi autant de réalisations à l’actif du gouvernement dont pourront également bénéficier les filles et fils de la localité. Fascinés, les participants à cette séance d’explication ont salué par des acclamations les actions du chef de l’Etat au profit de Ouidah. Certains n’ont pas manqué dans leurs témoignages de dire qu’ils partent édifiés sur les actions du gouvernement et résisteront par conséquent mieux aux intoxications.

LIRE AUSSI:  Désignation des représentants du Parlement dans les bureaux de vote:Les députés peinent à accoucher la liste des 26 212 agents électoraux