Projet Dekart :La promotion des arts au cœur de la saison 2015

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


La saison artistique 2015 du projet «Dekart Expo» fait découvrir au public, une palette de plasticiens aux talents variés. L’initiative, portée par l’entrepreneur culturel Emmanuel Tometin a pris une autre tournure depuis quelques jours, à travers le lancement officiel dudit projet qui pourtant court depuis plusieurs semaines déjà.

LIRE AUSSI:  Fesmma 2019: La grand-messe de la mode ce jour à Cotonou

Pour donner assez de visibilité et de lisibilité au projet «Dekart Expo», ses initiateurs ont voulu pour le compte de l’édition 2015, impacter plusieurs gammes de clientèles, des connaisseuses aux plus huppées, sans oublier les amateurs et les moindres consommateurs des œuvres artistiques. Pour ce faire, plusieurs endroits stratégiques ont été choisis pour accueillir des expositions semi-permanentes et itinérantes.
Depuis vendredi 20 mars dernier, c’est le Novotel hôtel qui a vu son hall d’accueil honorer. Trois œuvres de Marius Dansou, six du sculpteur pierre Charly Djikou et deux du sculpteur de bois Sébastien Boko y ont été exposées. Au niveau de la peinture, l’exposition a présenté deux grands plasticiens que sont Christelle Yaovi avec deux œuvres et Dominique Zinkpè, quatre. Cette exposition, comme on peut le remarquer, a changé le décor des lieux pour en faire un cadre plus attrayant, ouvert sur le beau et sur l’artistique. Mais l’objectif de ce projet ne se limite pas à une simple exposition. Il va bien au-delà, soutient Emmanuel Tometin pour qui, il s’agit d’une initiative dont la portée permettra d’impacter très positivement le travail et la vie des artistes en général. Il s’agit, dit-il alors, de «promouvoir le patrimoine culturel à travers les arts plastiques en créant un marché innovant et porteur pour le secteur».
Une lumière sur le développement de la filière artistique, pourrait-on aussi dire.

LIRE AUSSI:  Sortie de la nouvelle igname: Dans l’expectative de la célébration

Et, vu sous cet angle, le projet ne passe plus inaperçu. Plus d’un y ont vu un intérêt et l’ont adopté à l’instar du directeur du Fonds d’aide à la culture (FAC), Blaise Tchétchao qui représentait le ministre en charge de la Culture au dernier vernissage. «Je n’ai pas encore vu, depuis deux ans que je suis au ministère de la culture, ce genre d’initiative innovant. Car il donne l’occasion aux artistes plasticiens de faire vivre leurs œuvres et de les faire connaître», soutient-il. Et puisqu’il s’agit d’innovation, il estime impérieux que les acteurs du monde culturel et les consommateurs des produits artistiques en général se l’approprient pour aider le jeune promoteur de «Dekart Expo».
La maison hôte, Novotel hôtel analyse l’initiative comme une aubaine à même d’animer et de créer une autre ambiance sur les lieux d’accueil.
Christelle Yaovi, au nom de ses collègues, a d’abord remercié le promoteur de ce projet et a indiqué que son acte est «audacieux et innovant». Ce projet, estime-t-elle, offre aux artistes un espace d’exposition collective, leur permet de resserrer les liens entre eux et de faire parler leurs œuvres. Dekart Expo est à sa troisième édition. En dehors de Novotel, l’exposition se déroulera sous peu dans d’autres hôtels.
Sil l’’exposition a démarré depuis le début du mois de février mais c’est le vendredi 20 mars dernier que le vernissage a eu lieu. Ont favorablement répondu à l’appel de l’initiateur du projet Dekart expo cinq artistes plasticiens.