Programme spécial d’insertion des jeunes dans l’emploi:Plus de 300 candidats évalués

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


L’évaluation de la cinquième cohorte des candidats au Programme spécial d’insertion des jeunes dans l’emploi (Psie) s’est déroulée, vendredi 4 décembre dernier à
Cotonou, en présence de Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes entreprises et de la Promotion de l’Emploi. Au total, 312 jeunes béninois, candidats à l’emploi sont passés devant une vingtaine de jurys composés d’experts qui ont jaugé leurs compétences intellectuelles et techniques.

LIRE AUSSI:  Célébration du Ramadan: Les Ahmaddiyya de Bohicon prient pour le Bénin

Modeste Kérékou, ministre des Petites et moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi a été l’invité surprise de la phase d’évaluation de la cinquième cohorte des candidats au Programme spécial d’Insertion des jeunes dans l’emploi (Psie), vendredi 4 décembre dernier à Cotonou.
Satisfait du bon déroulement de cette phase d’évaluation de 312 candidats pour 45 postes, il a rassuré les candidats de la transparence du programme initié par le gouvernement pour offrir de l’emploi aux jeunes. Pour lui, le gouvernement a pris toutes les dispositions pour que ce programme destiné à recruter des professionnels avec des compétences avérées dans leur secteur et à les mettre à la disposition des entreprises puisse prospérer pour le bonheur des jeunes. La vingtaine de jurys conviés à cette mission est appelée à évaluer les compétences de ces jeunes primo demandeurs d’emploi, a-t-il indiqué, ajoutant que tout le processus est dématérialisé et au nom du principe d’égalité des chances, tout jeune béninois compétent peut bénéficier de ce programme. « Je suis venu rassurer les candidats de la transparence de ce programme. La coordination du Psie n’influence en rien le déroulement du processus »,a-t-il martelé.
Pour Modeste Kérékou, le gouvernement a réservé une cagnotte de 6 milliards de Fcfa pour la prise en charge des allocataires (solde et accessoires) de ce programme. « Dans le budget 2021 du ministère en charge des Emplois évalué à plus de 14 milliards de FCfa, le gouvernement a pris en compte les allocataires du Psie »,a-t-il révélé.
Charlemagne Lokossou, coordonnateur du Psie, se félicite de la mobilisation des jeunes autour de ce programme. Selon lui, après chaque sélection de dossier, les candidats sont invités à se défendre devant des experts.

LIRE AUSSI:  Trophées Femmes de feu édition 2015:Plusieurs femmes récompensées pour leur ténacité

« Nous sommes aujourd’hui à la 5e cohorte d’évaluation où 312 candidats sont invités pour 45 postes»,a-t-il déclaré. Pour lui, lorsque les entreprises demandent des employés, le Psie se charge de les mettre à leur disposition. « Il arrive parfois d’avoir des postes infructueux, car ce sont les critères fixés par les entreprises que nous prenons en compte »,a-t-il ajouté. Beaucoup d’innovations ont été apportées à ce programme et le gouvernement espère d’ici la fin de ce mois avoir plus de candidats dans les domaines comme le génie-civil, l’agro-industrie, la logistique, l’action commerciale, la comptabilité et gestion. A noter que 147 jeunes sont déjà mis en relation avec les entreprises et les formalités contractuelles en cours.