Programme des Nations unies pour le développement: Un nouveau représentant résident par intérim au Bénin

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Bouri Jean Victor Sanhouidi est le nouveau représentant résident par intérim du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Bénin. De nationalité burkinabè, cet agroéconomiste de formation, marié et père d’un enfant, a pris fonction à Cotonou, le 6 février dernier, informe l’institution à travers un communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

LIRE AUSSI:  Anselme Amoussou, nouveau secrétaire général de la CSA-Bénin: «Priorité : réaliser l’autonomie financière de la confédération»

A sa prise de contact avec le personnel de l’institution, Bouri Jean Victor Sanhouidi a reconnu aux uns et autres les efforts faits en vue de l’atteinte des objectifs à eux assignés. Outre les performances réalisées au cours de l’année 2019, le nouveau représentant résident par intérim a salué le travail en équipe, le respect mutuel et le sens de responsabilité du personnel.

« Je suis là pour vous accompagner et partager mes expériences acquises au fil des nombreuses années de ma vie professionnelle passée dans différents pays », a-t-il déclaré.

Avec plus de 30 ans aux Nations unies et particulièrement au Pnud, où il a commencé sa carrière en 1981 en tant qu’administrateur auxiliaire (Jpo) au Programme à Dakar au Sénégal, Bouri Jean Victor Sanhouidi a une carrière assez riche au sein du Système des Nations unies ainsi qu’une vaste expérience dans la gestion du développement à travers le monde y compris des pays en conflit.

LIRE AUSSI:  Haute cour de Justice: Les deux nouveaux députés-juges prêtent serment ce jour

Avant son affectation au Bénin, il a été représentant résident par intérim du Pnud aux Comores (décembre 2018 à avril 2019), au Cameroun (avril à juillet 2017) et en Ouganda (février à mars 2016). Après avoir occupé le poste de représentant résident du Pnud et coordonnateur résident du Système des Nations unies au Sénégal (2007 à 2010), à Madagascar (2002 à 2007), en République démocratique du Congo (2000 à 2002) et au Niger (1996 à 1999). Il a été de 1991 à 1996, chef de la section Afrique du Programme des Volontaires des Nations Unies, puis chef par intérim de la Division des Opérations du programme des Volontaires des Nations Unies à Genève et à Bonn. Il a été représentant résident adjoint du Pnud au Bénin de 1988 à 1991 et assistant au représentant résident/Programme au Pnud Zaïre, actuellement Rdc de 1985 à 1988.

En dehors du Pnud, Bouri Jean Victor Sanhouidi a travaillé dans plusieurs autres agences du Système des Nations unies notamment en qualité de chargé de Bureau (Oic) au Fonds des Nations Unies pour la Population (Unfpa) en Guinée-Bissau (juin à décembre 2011), en Namibie (avril à juillet 2013) et au Kenya (septembre 2013 à mars 2014) ; conseiller principal auprès du bureau d’Onu Femmes en Côte d’Ivoire (juin à septembre 2012).

LIRE AUSSI:  Bénin start-up week 2018: Encourager l’esprit de créativité des promoteurs du numérique

De 2016 à janvier 2020, M. Sanhouidi apporte son expertise aussi à son pays d’origine, le Burkina Faso, en tant que conseiller technique principal en appui au ministère de l’Economie, Finances et Développement dans le cadre de l’organisation de la Conférence des partenaires du Burkina Faso pour le financement du Plan national de Développement économique et social (Pndes) en décembre 2016 à Paris en France. De septembre 2019 à janvier 2020, il est consultant principal et chef d’équipe de consultants chargée d’une étude sur : « Défis sécuritaires et coopération au développement au Burkina Faso ».

Il est à souligner par ailleurs qu’avant de rejoindre les Nations unies, ce haut fonctionnaire a été assistant au Département d’Economie rurale à la Faculté des Sciences de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Université Laval de Québec au Canada (1978-1979) et travaillé à l’Usaid à Ouagadougou, au Burkina Faso (1980-1981).