Programme de développement des activités sportives: La rentrée des classes sportives lancée

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre du Programme de promotion et de développement des activités sportives (Ppdas), Oswald Homéky, ministre des Sports et son collègue chargé de l’Enseignement secondaire, Mahugnon Kakpo ont procédé, ce mercredi 8 janvier, au lancement officiel de la rentrée des classes sportives au Ceg 2 de Ouidah. A cette occasion, les encadreurs sportifs sont invités à permettre aux apprenants des lycées et collèges de s’épanouir à travers le sport.

LIRE AUSSI:  Journée « Rugby pour tous » à la plage: La balle ovale pour récupérer les enfants de la rue

La rentrée des classes sportives sur toute l’étendue du territoire national a été officiellement lancée, ce mercredi 8 janvier, depuis le Ceg 2 de Ouidah par Oswald Homéky, ministre des Sports et son collègue Mahougnon Kakpo, chargé de l’Enseignement secondaire et de la Formation technique et professionnelle. Au cours de cette cérémonie, le ministre Mahougnon Kakpo a rappelé le bien-fondé de ce programme au profit des apprenants des établissements scolaires du Bénin. Selon lui, l’instauration des classes sportives est une innovation du gouvernement du président Talon qui vise à doter le pays d’un vivier de talents. «Nous aspirons à être une grande nation sportive », a-t-il déclaré. Mathieu Adjovi, député de la 5e circonscription électorale, est fier de cette initiative, fruit de la volonté du chef de l’Etat Patrice Talon de promouvoir le sport à la base.
Oswald Homéky, ministre des Sports se félicite de la mobilisation autour de ce programme qui vise la formation de la relève sportive. « En sport, il n’y a pas de miracle, il faut préparer l’avenir», a-t-il martelé. Selon lui, le but des classes sportives n’est pas de déscolariser les apprenants mais de leur permettre de s’épanouir dans chaque discipline sportive. Il a salué son collègue chargé de l’Enseignement secondaire et de la Formation professionnelle pour l’intérêt qu’il porte à cette initiative. Plusieurs innovations ont été apportées au programme grâce à sa contribution personnelle pour motiver les élèves à s’y intéresser. « A partir de cette rentrée, les notes seront attribuées aux apprenants inscrits dans les disciplines et compteront pour le calcul des moyennes générales », a-t-il déclaré. A l’en croire, ce programme conçu par le gouvernement répond à une logique qui a été approuvée par la Fédération internationale de Football Association (Fifa). Cette rentrée marque, selon lui, la fin de la phase pilote du programme et des dysfonctionnements constatés depuis son avènement. Heureux du choix porté sur le Ceg 2 de Ouidah pour abriter le lancement officiel de ce programme de promotion des activités sportives, le directeur Richard Assokpé a invité l’ensemble des apprenants du Bénin à s’inscrire dans les classes sportives qui prennent en compte le football, l’athlétisme, le handball, le basket-ball et les arts martiaux.

LIRE AUSSI:  Journée internationale du sport: L’édition 2020 reportée