Programme d’assainissement pluvial: Huit villes retenues par le gouvernement

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Non classé |   Commentaires: Aucun


Le Conseil des ministres tenu, ce mercredi 6 mai 2020, a validé l’actualisation des missions d’étude d’avant-projet détaillé et d’élaboration des dossiers d’appel d’offres du Programme d’assainissement pluvial des villes de huit villes du Bénin. Ce projet contribuera à réduire la vulnérabilité aux inondations des villes comme Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou.

Par Christian HOUNONGBE

Actualisation des missions d’étude d’avant-projet détaillé et d’élaboration des dossiers d’appel d’offres du Programme d’assainissement pluvial des villes de Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou. C’est l’une des communications adoptées, ce mercredi 6 mai, en Conseil des ministres. Le gouvernement du président Patrice Talon prévoit, à travers ce projet, la construction de 100 km de collecteurs, ainsi que le remplacement ou la réhabilitation d’anciens collecteurs en mauvais état. Selon le Conseil des ministres, ce programme vise principalement à réaliser les ouvrages primaires de drainage et d’assainissement dans les villes concernées, à réduire la vulnérabilité des huit villes aux inondations, à améliorer la mobilité urbaine, à réduire les niveaux de pollution et d’insalubrité puis à contribuer substantiellement à l’amélioration de l’environnement urbain et l’hygiène.
Le gouvernement pose ainsi les jalons de la deuxième phase du projet d’asphaltage qui impacte les huit villes concernées. Les collecteurs à réaliser doivent assurer l’évacuation des eaux de voiries dans le cadre de la deuxième phase du projet Asphaltage.
L’assainissement et la gestion des inondations dans ces huit villes constituent un appui complémentaire pour la durabilité des infrastructures de l’asphaltage. Cet effort supplémentaire du gouvernement constitue les prémices de la création des villes durables au regard des objectifs visés dans ce programme. Engagé depuis 2016 dans la modernisation et l’assainissement de voiries urbaines réparties dans les villes, le gouvernement à travers le ministère du Cadre de vie et du Développement, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Beaucoup d’autres projets visant à offrir un meilleur cadre de vie aux Béninois seront également lancés dans les tout prochains jours.

LIRE AUSSI:  Accès à la terre et amélioration du climat des affaires: Les frais de prestations foncières allégés

Le Conseil des ministres tenu, ce mercredi 6 mai 2020, a validé l’actualisation des missions d’étude d’avant-projet détaillé et d’élaboration des dossiers d’appel d’offres du Programme d’assainissement pluvial des villes de huit villes du Bénin. Ce projet contribuera à réduire la vulnérabilité aux inondations des villes comme Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou.

Par Christian HOUNONGBE

Actualisation des missions d’étude d’avant-projet détaillé et d’élaboration des dossiers d’appel d’offres du Programme d’assainissement pluvial des villes de Porto-Novo, Sèmè-Podji, Abomey-Calavi, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou. C’est l’une des communications adoptées, ce mercredi 6 mai, en Conseil des ministres. Le gouvernement du président Patrice Talon prévoit, à travers ce projet, la construction de 100 km de collecteurs, ainsi que le remplacement ou la réhabilitation d’anciens collecteurs en mauvais état. Selon le Conseil des ministres, ce programme vise principalement à réaliser les ouvrages primaires de drainage et d’assainissement dans les villes concernées, à réduire la vulnérabilité des huit villes aux inondations, à améliorer la mobilité urbaine, à réduire les niveaux de pollution et d’insalubrité puis à contribuer substantiellement à l’amélioration de l’environnement urbain et l’hygiène.
Le gouvernement pose ainsi les jalons de la deuxième phase du projet d’asphaltage qui impacte les huit villes concernées. Les collecteurs à réaliser doivent assurer l’évacuation des eaux de voiries dans le cadre de la deuxième phase du projet Asphaltage.
L’assainissement et la gestion des inondations dans ces huit villes constituent un appui complémentaire pour la durabilité des infrastructures de l’asphaltage. Cet effort supplémentaire du gouvernement constitue les prémices de la création des villes durables au regard des objectifs visés dans ce programme. Engagé depuis 2016 dans la modernisation et l’assainissement de voiries urbaines réparties dans les villes, le gouvernement à travers le ministère du Cadre de vie et du Développement, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Beaucoup d’autres projets visant à offrir un meilleur cadre de vie aux Béninois seront également lancés dans les tout prochains jours.

LIRE AUSSI:  Montée inquiétante des cas de contamination due au coronavirus: Vigilance de mise pour le respect des mesures barrières