Prix d’excellence Gandaho 2020: Dix lauréats aux examens nationaux honorés

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Un million de francs Cfa pour chacun des cinq premiers au baccalauréat et 250 000 F Cfa pour chacun des cinq premiers au Certificat d’études primaires session 2020. C’est par ce don que la Fondation Gandaho Thierry a honoré, ce jeudi à Cotonou, les meilleurs à ces deux examens nationaux.
Covid-19 oblige, les lauréats n’ont pu effectuer le voyage sur les Etats-Unis comme précédemment annoncé, regrette le promoteur Thierry Bidossessi Gandaho. L’année dernière, les meilleurs au baccalauréat avaient bénéficié d’un séjour complet en France, rappelle-t-il.
Par le Prix d’excellence Gandaho qui est à sa deuxième édition, le promoteur entend susciter une saine émulation au sein de la communauté scolaire et accompagner le gouvernement dans sa volonté de former des cadres excellents et compétents pour garantir un avenir radieux à la nation.
« C’est un noble engagement de célébrer l’excellence, mais aussi une action importante à travers laquelle le promoteur vivant en France marque son attachement à sa patrie d’origine », salue Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Elle exhorte les bénéficiaires et leurs parents à maintenir le cap et à faire bon usage des fonds mis à leur disposition, après les avoir félicités pour les efforts et investissements consentis.
En réponse, Patrick Hounkpè (1er au Bac 2020 avec une moyenne de 18,31 sur 20), porte-parole des lauréats, a rassuré la ministre et les encadreurs de l’engagement à continuer dans la même dynamique et à toujours faire partie des meilleurs. Au nom de ses camarades, il a témoigné sa gratitude à la fondation ainsi qu’à son promoteur, tout en priant que les initiatives du genre se multiplient.
La remise des enveloppes financières s’est déroulée en présence des parents et des enseignants des lauréats, du représentant du ministre des Enseignements maternel et primaire et du député Rachidi Gbadamassi.

LIRE AUSSI:  Atelier sur le passage de l’analogique au numérique:Des techniciens sensibilisés sur les défis qui s’imposent désormais