Présidentielle du 11 Avril 2021: Message du duo SOUMANOU-HOUNKPE

Par LANATION,

  Rubriques: Politique |   Commentaires: Aucun

SOUMANOU-HOUNKPE

S’agissant des difficultés de l’éducation de qualité, on peut citer le problème de rétention dans le système éducatif qui persiste, surtout au niveau du cours primaire.
En termes d’acquisition des connaissances par les apprenants, les niveaux de connaissance restent insuffisants comme le confirment les examens nationaux. En ce qui concerne l’égalité du genre dans le système éducatif, il convient de noter que les chances d’accéder à chaque niveau d’étude du primaire sont quasiment égales pour les filles et les garçons tandis que les écarts sont plus remarqués dans le secondaire et le supérieur. Pour ce qui est de l’efficacité du système éducatif, c’est le lieu de signaler une faible adéquation entre l’éducation et la formation avec les besoins du marché de l’emploi. A tout ceci s’ajoute une mauvaise gestion du corps enseignant.

DIAGNOSTIC

• Mauvais système de recrutement et de gestion des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire (Aspiranat) ;
• Manque d’infrastructures ; Manque d’enseignants qualifiés ;
• Manque de formation des enseignants ;
• Insuffisance de centres universitaires thématiques ;
• Difficultés d’accès aux allocations et services universitaires ;
• Nomination des doyens et vice-doyens dans les facultés.
MESURES CLEES PROPOSEES

LIRE AUSSI:  Situation socio-politique nationale:Les FCBE apportent des clarifications

• Régler le problème des enseignants aspirants ;
• Donner une formation adéquate aux enseignants gage d’un encadrement sérieux des apprenants ;
• Garantir les chances d’accès à l’enseignement maternel et primaire à tous les enfants en âge d’être scolarisés ;
• Veiller à une répartition spatiale, équilibrée des infrastructures scolaires et à la réduction des disparités du genre ;
• Assurer le recrutement des enseignants qualifiés par les universités ;
• Construire des infrastructures adéquates pour faire face à la massification dans les universités ;
• Encourager la création des centres universitaires thématiques ;
• Revoir le système d’inscription des étudiants dans les universités du Bénin ;
• Repenser le système d’allocations universitaires ;
• Revoir la gestion des œuvres universitaires ;
• Décentraliser les services de la Direction des Bourses et Secours Universitaires (DBSU) ;
• Restaurer les élections des doyens et leurs vice par leurs pairs dans les facultés ;
• Elargir les offres de formation continue ;
• Proposer de nouvelles filières pour répondre aux besoins du développement ;
• Financer la recherche universitaire ; Réhabiliter les Ecoles Normales des Instituteurs ;
• Créer des lycées techniques