Présidentielle du 11 avril 2021: Le duo Kohoué- Agossa officiellement investi

Par LANATION,

  Rubriques: Politique |   Commentaires: Aucun


Patrice Talon a en face de lui une opposition qui s’estime forte et capable de lui arracher le pouvoir au soir du 11 avril 2021. C’est du moins ce qui ressort de la cérémonie d’investiture du duo candidat Kohoué-Agossa. Ladite cérémonie a eu lieu samedi 20 mars dernier au stade municipal d’Allada où les sympathisants de la dynamique Restaurer la confiance (Rlc) ont, par milliers, répondu à l’appel.

LIRE AUSSI:  Les maires et députés FCBE exigent la tenue des élections

Le duo candidat Kohoué- Agossa vient de lancer la grande mobilisation pour faire face au chef de l’Etat Patrice Talon le 11 avril prochain et remporter l’élection. À en croire les principaux responsables de la dynamique Restaurer la confiance (Rlc), la machine de la victoire est en place et la chute du régime de Patrice Talon n’est plus qu’une question de jours.
François Soudo, président du comité d’organisation de la cérémonie d’investiture, a laissé entendre qu’ « il s’agit du lancement de la mobilisation pour la victoire du 11 avril 2021 ». A sa suite, Honorat Adjovi, directeur de campagne du duo Kohoué-Agossa, a rappelé que la souveraineté appartient au peuple.

C’est pour cette raison qu’il exhorte le peuple béninois à sortir massivement pour accomplir son devoir tout en faisant confiance au duo. Hilaire Adoglè, représentant des jeunes et porte-parole du duo Kohoué-Agossa, a rappelé aux uns et aux autres que « la solution au soir du 11 avril 2021 : C’est le duo Corentin Kohoué et Irénée Agossa ». Car, seul ce duo incarne le courage, l’audace et l’engagement. A l’en croire, le duo Kohoué-Agossa est conscient du retour au bercail des exilés politiques, de la libération des détenus politiques, de la restauration de la démocratie, etc. Tour à tour, les représentants des étudiants et des femmes de la dynamique « Restaurer la confiance « (Rlc) ont fait savoir que l’heure de la libération du peuple béninois a sonné. Pour ces derniers, le duo Corentin Kohoué-Irénée Agossa est celui de l’espérance et est le seul qui pourra mettre un terme au régime de Patrice Talon.
« Notre heure a sonné et il était temps », ont-ils conclu.

LIRE AUSSI:  Front uni de l’opposition: Ça part en vrille !

Rlc, dans la dynamique d’une véritable opposition à Patrice Talon

Au cours de la cérémonie d’investiture, Corentin Kohoué et Irénée Agossa, respectivement candidats aux postes de président et vice-président de la République, ont démontré qu’ils incarnent la véritable opposition à Patrice Talon. « Nous sommes candidats pour sauver le Bénin car il y a des tiraillements partout», a déclaré Corentin Kohoué. «Nous avons écouté de très loin un cri divin qui nous a dit ‘’vous avez le devoir de sauver ce pays’’», a-t-il ajouté. Selon lui, le duo Kohoué-Agossa entend regagner la confiance de tout le monde. C’est pour cela, qu’ « ils lancent un vibrant appel à toute l’opposition afin de taire les querelles et de combattre le régime dit de la Rupture ». Irénée Agossa, vice-président de Rlc a relevé que « le mal dont nous nous souffrons, c’est le mal du manque de confiance ». Rendez-vous est donc pris pour le 11 avril prochain.

LIRE AUSSI:  Offensive diplomatique au Japon: Le Bénin pourrait abriter la prochaine Ticad

Ulrich AKPOVO ( Stagiaire)