Présidentielle d’avril 2021 : Les trois duos en visite médicale

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Actualités, Politique |   Commentaires: Aucun


Les duos Patrice Talon – Mariam Talata Chabi Zimé, Alassane Soumanou – Paul Hounkpè et Corentin Cohoué – Irenée Agossa passent leurs visites médicales ce jeudi 18 février. Les candidats retenus par la Céna pour l’élection présidentielle d’avril 2021 ont été reçus aux premières heures de la matinée dans les locaux de la Cour constitutionnelle. Ils poursuivent actuellement les examens dans différents centres.

LIRE AUSSI:  Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale : «Que le meilleur gagne!»

« Il faut le faire, il faut se soumettre à ces examens qui doivent conclure à notre aptitude à la fonction… Je vais bien sauf ce qui serait découvert et qui compromettrait mes ambitions à servir davantage », propos du chef de l’Etat suite aux examens auxquels il a été soumis avec sa colistière. Le duo présidentiel Patrice Talon – Mariam Talata Zimé a ouvert le bal vers 8h40. « Vous savez que j’aime la compétition. Mais tout démarre par la grâce du ciel : la santé », avait affirmé le président Patrice Talon avant de s’introduire dans l’enceinte de la Cour constitutionnelle en compagnie de sa colistière. Moins d’un quart d’heure après, un deuxième duo fait son apparition. Il s’agit de Corentin Cohouè et Irénée Agossa qui se disent tout aussi prêts pour la compétition. Près d’une heure plus tard, le duo Alassane Soumanou – Paul Hounkpè va également se présenter à la Cour pour les mêmes examens. Sorti en premier, le duo Corentin Cohoué – Irénée Agossa décrit le processus suivi par les candidats. « Ici nous avons subi un prélèvement et une prise de la tension. Nous poursuivons le reste des examens dans les autres centres. Nous irons d’abord au Cnhu et quand nous aurons fini, nous reviendrons ici à la Cour constitutionnelle », informe Irénée Agossa. C’est ce que précisera plus tard Alassane Soumanou après ses premiers examens. « Nous avons donné du sang. Nous allons de ce pas au Cnhu. Dans l’après-midi  nous serons à Sêzo pour la radiologie puis nous reviendrons ici à la Cour constitutionnelle pour les examens complémentaires avec le psychiatre et l’interniste », a déclaré l’homme surnommé Gatéri. Le chef de l’Etat et sa colistière ont, quant à eux, déjà passé tous les examens à faire au niveau de la Cour constitutionnelle. Le duo s’est ensuite rendu à la clinique Sêzo pour la radiologie. A noter que les prélèvements effectués sur chaque candidat, seront traités par Toxy Labo.

LIRE AUSSI:  Audience au Maec: Le président de la Ccib au cabinet du ministre Agbénonci