Présentation des vœux de la jeunesse au chef de l’Etat:Les nouvelles mesures en faveur de l’emploi

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le président de la République a rassuré les jeunes sur la question de l’emploi, avec les nouvelles mesures prévues par son gouvernement durant l’année en cours. Ces derniers lui ont présenté leurs vœux, hier lundi 9 février au Palais de la Marina.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: La première session ordinaire de l’année 2018 close

De nombreux jeunes étaient hier au Palais de la présidence pour présenter leurs vœux au président de la République. Ils ont surtout exprimé leur reconnaissance au chef de l’Etat pour les nombreuses initiatives prises en leur faveur, notamment au titre de l’année écoulée. «Les jeunes ont le sentiment d’avoir été écoutés, compris, et pris en compte par votre gouvernement», reconnaît Damien Owolabi, président de l’Organe consultatif de la jeunesse (OCJ). Il a saisi l’occasion pour solliciter le parrainage du chef de l’Etat pour les premières assises nationales de la jeunesse qu’organise l’OCJ du 25 au 27 février prochain.

Cette rencontre, confie-t-il, vise, non seulement à réfléchir sur la situation de la jeunesse, mais aussi à formuler les contributions de la jeunesse à la paix et à l’unité nationale.
Selon Apollinaire Houénou, conseiller technique à l’Emploi du chef de l’Etat, l’année 2014 a été marquée par la création de 17 015 emplois directs répartis dans tous les secteurs. En 2015, confie-t-il, la loi des finances, exercice 2015 prévoit la création de 15 876 emplois, dont plus de 8.000 dans la fonction publique.

LIRE AUSSI:  Administration territoriale : Jaochim Apithy et Valère Adéchina aux commandes de l’Ouémé et du Plateau

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) prévoit le recrutement de 3 750 nouveaux stagiaires. Dans cette optique, le chef de l’Etat a donné une suite favorable à la doléance des 1 500 stagiaires en fin de contrat au titre de l’année 2014. Quant au Fonds national pour l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes (FNPEEJ), il envisage le financement de 1 200 plans d’affaires pour les jeunes courant 2015. Un programme d’urgence sera également mis en œuvre en faveur des maraîchers, indique Christophe Vignigbé, directeur général du FNPEEJ.. Au titre de l’Office béninois du service de volontariat des jeunes, il est prévu le recrutement de 3 000 volontaires, qui seront déployés, d’ici fin mars 2015, dans différents secteurs de l’administration.
«Avec la jeunesse béninoise, nous devons édifier un avenir meilleur. Nous devons continuer à promouvoir le dialogue avec vous pour trouver les solutions à vos problèmes. Un véritable dialogue national avec la jeunesse, au terme duquel nous allons adopter un véritable pacte de la jeunesse autour des principes, des grandes orientations, des valeurs de la République et des idéaux centrés sur l’emploi”, martèle Boni Yayi, qui exhorte la jeunesse à faire preuve de responsabilité.

LIRE AUSSI:  Fin du mandat du Cos-Lépi fixée à novembre 2018 :Le président de la Cour constitutionnelle n'a pas méconnu la Constitution (Décision Dcc 18-118 du 22 mai 2018)

Pour le chef de l’Etat, au-delà de la réinsertion, l’avenir de la jeunesse se trouve dans l’auto-emploi. C’est pourquoi, il les invite à tirer le meilleur profit des mécanismes mis en place par l’Etat. Boni Yayi promet la mise en place d’un observatoire de l’emploi et de la formation, qui se chargera du suivi, de l’évaluation et du contrôle périodique des actions menées en matière d’emploi. Il a également annoncé l’ouverture prochaine de deux nouvelles banques pour le financement des projets des jeunes.