Préparatifs du tournoi qualificatif Can U-20: Le staff technique se rapproche du but

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le sélectionneur Mathias Déguénon et son staff technique ont achevé, le week-end dernier, la troisième semaine de travail dans le cadre des préparatifs du tournoi qualificatif de la Coupe d’Afrique des Nations U-20 prévu à Lomé. Les Ecureuils juniors ont livré 3 matchs tests soldés par 2 victoires, 1 match nul avec 4 buts marqués contre 2 encaissés.

LIRE AUSSI:  Réunion du comité exécutif de la Fbf: Le football féminin et les prochaines compétitions au menu

La sélection nationale junior dirigée par Mathias Déguénon a bouclé la troisième semaine des préparatifs du tournoi qualificatif de la Coupe d’Afrique des Nations U-20 prévu à Lomé avec 3 matches tests soldés par 2 victoires, 1 match nul (4 buts marqués contre 2 encaissés). Soucieux d’asseoir une équipe nationale compétitive, l’encadrement technique a soumis les joueurs aux conditions du tournoi en alternant les séances d’entraînement sur les pelouses synthétiques, ainsi que sur le gazon naturel au centre de l’Union sportive de Sèmè-Kraké. Ainsi, après trois semaines, le travail physique est en train de porter ses fruits et le groupe se bonifie. Habitués à un rythme de 3 matches par semaine, soit un match tous les deux jours comme pour les préparer aux situations de la compétition à Lomé, les jeunes joueurs tentent de séduire le staff technique afin de faire partie de cette expédition. Le sélectionneur Mathias Déguénon est satisfait des rendements de ses poulains en dépit des conditions de travail difficiles.

LIRE AUSSI:  Classement Fifa/Coca-Cola: Le Bénin n’a ni régressé, ni progressé

« Nous avons anticipé en programmant les séances de l’après-midi à des horaires différents (14 h, 15 h et 16 h) pour leur permettre d’être physiquement prêts », a-t-il confié. Selon lui, les prochaines semaines s’annoncent décisives non seulement pour les joueurs mais aussi pour le staff technique qui devra sélectionner les jeunes capables de défendre valablement les couleurs nationales au Togo. « Seuls ceux qui seront physiquement et techniquement prêts feront partie de l’ effectif», prévient Mathias Déguénon. A noter que logés dans le groupe A, les Ecureuils juniors devront affronter les sélections du Togo, du Burkina Faso et du Niger lors de cette compétition.