Préparatifs du scrutin présidentiel: Tout au point dans le Zou

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Actualités, Politique |   Commentaires: Aucun


Les préparatifs entrant dans le cadre de la présidentielle du 11 avril prochain sont presque bouclés dans le département du Zou. Ce vendredi 9 avril, les différentes équipes de la Commission électorale nationale autonome (Céna) procèdent aux derniers réglages dans les arrondissements en vue du bon déroulement du scrutin.

LIRE AUSSI:  Classement 2021 de Reporters sans frontières: Le Bénin occupe la 114e place

 

Tout est pratiquement fin prêt pour le scrutin présidentiel du 11 avril prochain dans le département du Zou. Les coordonnateurs d’arrondissements et leurs collaborateurs rencontrés ce vendredi 9 avril à Abomey sont à pieds d’œuvre sur les derniers points. A l’arrondissement de Vidolé, le niveau d’organisation est avancé.

« Nous venons de finir la formation des membres de bureaux de vote. Nous sommes en train de faire le toilettage de la liste desdits membres, afin de procéder à d’éventuels remplacements », explique Kokou Christophe Folly, assistant coordonnateur d’arrondissement de Vidolé.

Idem pour les réglages techniques. « Nous avons déjà reçu les matériels lourds. Il ne nous manque qu’un seul isoloir et une seule urne que nous allions chercher à la mairie. Nous avons reçu l’essentiel du matériel de vote. Tout va bien ici. Nous sommes sereins », rassure-t-il.

A l’arrondissement de Djégbé, toujours dans la cité des ‘’Houégbadjavi’’, tout se met en place. Les agents électoraux rencontrés sur le terrain ont une longueur d’onde par rapport aux préparatifs entrant dans le cadre du déroulement du vote. Célestine Bakpé, coordonnatrice d’arrondissement de Djègbé, et son équipe sont débordées par le lot du travail. Ils sont sur pieds depuis 7 heures du matin et exercent un travail de chaîne, sans répit.

LIRE AUSSI:  Suspension des activités des associations estudiantines : L’Odhp rappelle le gouvernement à l’ordre

« Nous sommes en train de former les membres de bureaux de vote. Après ça, je vais réceptionner les matériels sensibles auprès du point focal de la Commission électorale nationale autonome (Céna) à la mairie d’Abomey. Les matériels lourds sont déjà disponibles. Il n’y a aucune perturbation chez nous », explique Célestine Bakpé.

Dans le Zou, le calme règne depuis le démarrage des campagnes électorales jusqu’à ce jour. Les opérations de charme se sont déroulées dans la courtoisie, la tolérance et la convivialité. Ultime échéance pour débriefer la période électorale, dimanche 11 avril 2021, au terme du scrutin présidentiel.