Préparatifs des communales et municipales: Tous les détails techniques réglés dans l’Alibori

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


L’Alibori n’attend que le dimanche 17 mai pour aller aux urnes. L’organisation sur le terrain rassure des diligences faites pour un bon déroulement du scrutin. Toutes les communes ont déjà réceptionné leur lot de matériel.
« Nous avons mis en place les isoloirs et urnes et procédé au remplacement des défectueux. Les formations sont déjà organisées et nous avons procédé au remplacement des absents », assure Issifou Ilbou, point focal de la Cena à Banikoara.
La commune de Ségbana aussi peut se frotter les mains pour avoir réussi le pari de l’organisation des élections. A 48heures du scrutin, les préparatifs sont achevés. « Depuis jeudi, nous avons reçu le matériel électoral. Nous avons ensuite procédé à leur répartition et à leur convoyage. Les coordonnateurs avaient déjà mis au propre les urnes et les isoloirs », explique Oubéïni Gbadamassi, point focal de la Cena à Ségbana.
Malanville est en avance dans l’organisation. « Depuis le 9 mai, nous avons reçu les isoloirs et les urnes. Il en est de même du matériel lourd électoral que, nous avons reçujeudi 14 mai. La question de la formation des agents des bureaux de vote et la répartition du matérielpar arrondissement est déjà réglée dans cette commune », se réjouit Adioh Daouda Tidjani, point focal de la Cena à Malanville.
A 48 heures du scrutin, Kandi est suffisamment prête. « Tout le matériel est déjà sur place. Un premier lot des isoloirs était convoyé depuis une semaine. Nous avons reçu également le matériel sensible. Nous demandons aux populations de sortir massivement pour aller voter », exhorte Bourhanou Imorou, point focal de la Cena à Kandi.
Dans cette commune, 235 postes de vote serontinstallés au profit des dix arrondissements, dont Angaradébou, Binsékou, Saah, Sam, Kandi 1, 2, 3. Environ 705 agents de vote seront déployés sur le terrain.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Liste des personnes impliquées dans le dossier PPEA II