Première session ordinaire du Conseil communal de Banikoara: Une rencontre placée sous le signe de la réconciliation

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les membres du Conseil communal de Banikoara ont tenu, jeudi 26 mars dernier, leur première session ordinaire au titre de l’année 2020. Ils ont profité de cette rencontre, la dernière de leur mandature qui arrive à terme, pour se réconcilier.

LIRE AUSSI:  Etat civil: Des jugements d'autorisation de 1171 enfants remis aux maires de l'Atacora

La première session ordinaire au titre de l’année 2020, la dernière de la mandature du Conseil communal de Banikoara, en place jeudi 26 mars, a vite fait de se transformer en une occasion de pardon mutuel entre les élus. Prévue pour durer 72 heures, cette rencontre se tient conformément aux dispositions de l’article 18 de la loi N° 97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin.
A l’ouverture des travaux, le maire Bio Sarako Tamou a exprimé sa gratitude à ses collègues conseillers communaux. C’est pour les nombreuses œuvres de développement réalisées au cours de leur mandature finissante. « Au cours de notre mandature, nous avons fait ce qui était en notre pouvoir….La commune de
Banikoara a eu cette chance d’avoir le présent Conseil communal. Nous avons accompli notre mission… », s’est-il réjoui. Il a alors placé les travaux de la session sous le signe du pardon. « Chers collègues, je voudrais que nous nous pardonnions parce que beaucoup de choses se sont passées. Œuvrons, quelle que soit notre position, pour le développement de notre commune, Banikoara », a-t-il insisté. Pour les prochaines élections communales et municipales, il a souhaité bonne chance à tous les membres de son conseil qui sont encore candidats comme lui.
La présente session se tient dans un contexte où le monde entier est en guerre contre la pandémie du coronavirus. Aussi, des mesures spéciales ont-elles été prises par le Conseil communal, parlant de la mise en œuvre des recommandations du gouvernement telles que l’observance de la distance de sécurité sanitaire, le port de cache-nez par les participants.
Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de la session. Il s’agit, entre autres, de l’examen et de l’adoption du rapport d’activités du maire au titre du premier trimestre de l’année 2020, de l’examen et de l’adoption du compte administratif gestion 2019, suivi de la détermination et de l’affectation du résultat, l’actualisation des actes constitutifs de la régie d’avance et de la caisse de menues dépenses. A ces points s’ajoutent la modification du financement de deux actions du budget 2020 en cofinancement FADeC non affecté-FDL, l’examen et l’adoption du schéma directeur d’aménagement communal (Sdac), l’examen et le choix de l’arrondissement devant abriter la 2e forêt communale. Il y a également l’examen et l’autorisation de signature de la convention de partenariat entre la mairie et l’Agence nationale de promotion de l’emploi (Anpe) dans le cadre de l’opérationnalisation de la politique communale de l’emploi.

LIRE AUSSI:  Congrès constitutif du Sncb-cgp: Les conducteurs gros porteurs se donnent la main